flame

Les actualités

La biodiversité : des microbiotes sous le choc
De : Guy Grandjean

biodiversite
17 mar 2015

La biodiversité c'est très concret et si proche de nous qu'elle nous habite. Voici un post de mon frère biologiste, féru de nos microbes et des services qu'ils nous rendent  quand on en prend soin. Une lecture revigorante
ag

Depuis quelques années, les médecins étudient le contenu de nos intestins, les microorganismes qui les peuplent. Un kilogramme de bactéries y travaillent pour nous,

nuit et jour. La compétence de cette flore s’avère primordiale dans de nombreux compartiments de notre complexe physiologie.

Quelques centaines d’espèces de bactéries sont répertoriées, et composent ce qu’on appelle le microbiote, un authentique nouvel organe, analysé dans de nombreux laboratoires.

Ce mot microbiote, encore peu employé, sera connu de tous dans quelques années.

Comme le mot...

Innover pour financer. Mission sur les financements innovants pour le climat
De : Alain Grandjean

innover
8 mar 2015

Dans le cadre de la préparation de la COP 21 (21ème conférence des Parties sur le changement climatique), le Président de la République vient de confier une mission à une commission indépendante, idée qui lui a été suggérée par Nicolas Hulot.

Cette commission sera co-présidée par Alain Grandjean, membre du comité scientifique de la Fondation Nicolas Hulot et associé de Carbone 4 et par Pascal Canfin, ancien ministre et actuellement conseiller principal pour  le think-tank Américain World Resources Institute.

Un des points clefs de la négociation sur le climat portera sur le respect des engagements pris en 2009 à Copenhague en matière de financement (100 milliards de dollars par an à partir de 2020), ce qui rendra nécessaire l’usage...

Quels financements innovants pour la transition énergétique et écologique?
De : Alain Grandjean

schema-financement-cdc-projet-renovation-thermique
10 fév 2015

La conférence de Paris sur le Climat en 2015 risque d’échouer par manque d’argent. Les « pays du Sud » attendent que les pays développés tiennent leur promesse, notamment en finançant le « fonds vert pour le climat[1] », décidé à Copenhague en 2009, à hauteur de 100 Milliards d’euros par an. C’est tout sauf gagné si l’on se résigne aux dogmes mortifères qui nous condamnent à l’austérité et à la déflation, au niveau mondial et pas uniquement européen.  Dès qu’on accepte d’innover de nombreuses pistes sont à explorer. Nous n’en citerons que quelques-unes, sans les approfondir à ce stade. Notons que certaines d’entre elles ont été évoquées à la Conférence des Parties (COP 20) qui s’est tenue à Lima fin 2014[2] sous l’acronyme SUMOs (Smart Unconventionnal MOnetary policieS, politiques monétaires non conventionnelles). Il nous...

Ce que science et expertise peuvent apporter à notre politique énergétique
De : Alain Grandjean

Catégories :
structure-dnte-debat
8 jan 2015

Ayant présidé le comité des experts du Débat National sur le Transition Energétique  (DNTE dans la suite) au premier semestre 2013, je me suis posé avec mes collègues[1] les questions de notre apport et de celui des scientifiques[2] au DNTE et plus généralement à la politique énergétique.

Le projet  de loi n’est pas encore voté et la question reste entière : les débats continuent et chacun y va, pour justifier tel ou tel choix politique, soit de son recours à la science ou autres autorités soit à sa défiance envers elles. Il serait ridicule de vouloir se passer de la physique dont tout ingénieur a besoin en matière énergétique, mais il semble aussi  vain de se passer d’expertise qui permet d’éviter bien des chausse-trappes. Plusieurs questions se posent cependant. Comment y voir clair dans une situation complexe où les experts expriment des...

Le changement climatique : points de repère
De : Alain Grandjean

transition-changement-climatique
5 jan 2015

Ce petit texte vise à donner les points de repère qui me semblent essentiels à tous ceux qui  s’interrogent de bonne foi sur l’origine des informations qui permettent de fonder un diagnostic solide sur le changement climatique et ses causes.  Merci à ceux qui repéreraient une erreur ou une omission significative, cette note n’ayant en aucun cas pour vocation d’être exhaustive mais juste de constituer un socle de départ. C’est ici sa deuxième version. Merci à François-Marie Bréon (chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l'Environnement) pour ses remarques et suggestions relatives à la première version.

1) Un diagnostic qui repose sur des bases et des sources solides

La physique de l’effet de serre est bien connue depuis les travaux précurseurs de Joseph Fourier en 1824. Il s’agit principalement de l’application des...

journal

Bibliothèque et papiers de référence