Mercredi 21 mars : le colloque « L’économie publique au service de la transition énergétique »

19 mars 2012 - Posté par Alain Grandjean - ( 8 ) Commentaires

Tweet about this on TwitterShare on Facebook0
colloque-economie-au-service-transition-energetique

J’ai le plaisir de vous annoncer la tenue mercredi du colloque de la FNH (Fondation Nicolas Hulot), sur nos propositions de création monétaire pour financer la transition écologique.

« En mars 2011, la Fondation a émis une première proposition. Elle consiste à rétablir la possibilité pour les Etats européens d’emprunter à taux nul ou très faible auprès de leur banque centrale. Ils seraient ainsi libérés des « humeurs » des marchés  et pourrait, enfin, investir dans la transition sans alourdir la charge de la dette.

Cet outil « non conventionnel » de financement a été mobilisé pour sauver les banques et est aujourd’hui couramment utilisé dans le monde pour le secteur public (aux Etats-Unis par exemple). » (à retrouver sur le blog de notre groupe de travail : Financer l’avenir sans creuser la dette.)

Voici le texte de notre proposition et ci-après une vidéo de présentation. 


Et notre compte Twitter.

Enfin, voici l’invitation de la FNH :

La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme Et   L’Université Paris-Sud

Ont le plaisir de vous convier au colloque

 

« L’économie publique de la transition énergétique »

En présence de :

Alain Grandjean, Carbone 4 et expert de la Fondation ; Miren Lafourcade et Alain Rallet, professeurs d’économie à Paris Sud ; Bruno Marotte, Bouygues construction ; Laure Lampin, CIRED ; Alain Quinet, directeur général de RFF ; Jean-Guillaume Pelladan, Ademe…

Mercredi 21 mars 2012 de 8h30 à 18h

Faculté Jean Monnet,

Université Paris-Sud, Sceaux

RER B – Robinson

Nombre de places limité

INSCRIPTION AVANT LE 16 MARS

CLIQUEZ ICI

 

 

4 tables rondes pour débattre sur la transition énergétique et de son financement

 

La transition écologique et sociale de nos sociétés nécessite des investissements aujourd’hui non financés, que ce soit par le secteur privé, dominé par le court terme ou par le secteur public, privé de moyens. La Fondation Nicolas Hulot propose de redonner aux Etats européens la possibilité de se financer auprès de leur Banque centrale afin d’être en mesure d’investir dans l’avenir.

À l’occasion de ce colloque, la Fondation et l’Université Paris Sud souhaitent s’intéresser plus précisément aux investissements nécessaires pour financer la transition énergétique. Quels chantiers financer ? Comment le faire ? Deux questions auxquelles une dizaine d’experts tenteront de répondre lors de 4 tables rondes.

Télécharger le programme

 

Laisser un commentaire

8 Responses to “Mercredi 21 mars : le colloque « L’économie publique au service de la transition énergétique »”

  1. tres bon colloque (oui je me lance des fleurs) où la densité de l’habitat « pro-climat » fut à l’honneur. Le blog d’alain ne doit pas esquiver ce débat : continuons le dialogue et les recherches.

    fc

  2. N’oubliez pas, cher ami, de préciser que la Fondation Hulot est soutenue pour bien vous soutenir par les multinationales L’Oréal – http://fr.transnationale.org/entreprises/l_oreal.php -, et EDF – qui produit de l’électricité à 74% nucléaire – http://fr.transnationale.org/entreprises/edf.php -.

    Il serait également dommage de ne pas signaler que Miren Lafourcade est membre du Conseil Economique pour le Développement Durable entité du ministère de l’Ecologie et travaille également pour la DARES, dépendant du Ministère de l’Economie; le contrat en question a obtenu 62K€..Elle a très vite su saisir les opportunités, Miren. Déjà en 2004,elle travaillait au club de « réflexion » Dexia-local, avec un des experts que cite le film « Les nouveaux chiens de garde », Daniel Cohen…

    Quant à Rallet, autre expert bon teint, son dada est de fustiger les économies administrées dominées par une logique économique technico-économique et une logique sociale d’assistanat…Encore un vocabulaire qu’on a plutôt l’occasion d’entendre dans la bouche de ceux qui ont provoqué les crises que nous subissons et qui ont pour toute action aujourd’hui de financer le trou sans fond des banques et nous intimer de nous serrer encore la ceinture…

    Ceci dit, je ne voudrais pas gâcher votre enthousiasme pour ce colloque, qui sera certainement profitable au contempteur impitoyable que vous êtes des fautes de nos chers décideurs en matière économique…

  3. Je n’avais pas vu que le colloque est terminé…J’espère que vous allez nous donner la substantifique moelle de ce colloque qui, je n’en doute pas, va promouvoir une transition énergétique bénéficiant au citoyen comme à la planète, en prenant des mesures immédiates et drastiques pour sanctionner les entreprises pollueuses ou les énormes fraudes sur le marché des permis à polluer, par exemple, voire s’engager résolument dans des énergies naturelles et sans danger, avec pour financement une taxation des groupes richissimes et pollueurs…Non ?

  4. le débat : la densité d’habitat parait « bas carbone » si on s’en tient à transport ou résidentiel. Mais il faut aller jusqu’au bout des études (cf comportement d’achat). Débat important car il joue sur fonction d’objectif de politique urbaine.

    A+
    F

    • 13 Temmuz 2010Programı denediyseniz ve size tamamen uygun ise havale/EFT ile ücreti gönderdikten sonra size lisans verilir ve adresinize yedek kurulum CD’si gönderilir. Tam sürüm için var olan programı kaldırmak zorunda dersnlŸiiiz.ÃœcÄet tarafımıza geçtikten sonra programı tam sürüm kullanmaya baÅŸlıyorsunuz ve bir yıl boyunca destek alabiliyorsunuz.

journal

Bibliothèque et papiers de référence