Dérives de la finance, pantouflage des élites dans les banques, dérégulation et crises à répétition…Les critiques et propositions pour remettre la finance au service de l’économie réelle ne manquent pas. Voir notamment les livres de Gaël Giraud et les publications de l’ONG « Finance Watch« .

Le manifeste du CIPMF, pour une politique européenne de développement humain et soutenable
De : Alain Grandjean

manifeste-cipmf
11 Jan 2010

J'ai eu la chance, à l'initiative de Patrick Viveret , de participer à une réflexion du Centre International Pierre Mendès France (présidé par Michel Rocard) , et de jouer le rôle du rédacteur en chef du manifeste qui suit. Ce manifeste, écrit en 2006 donc avant la crise financière, avait la noble ambition de poser le diagnostic de crise globale et de proposer des mesures structurantes au plan économique, social et écologique.

Certaines de ses mesures sont sur l'agenda politique (taxe carbone, taxe sur les transactions financières)...D'autres ont été discutées sérieusement (TVA sociale). D'autres enfin (redonner à l'Etat le bénéfice de la création monétaire) sont, à mon avis, appelées à être discutées.
Merci de me faire part de vos commentaires et suggestions si vous en avez.

Notre livre « La monnaie dévoilée », en téléchargement
De : Alain Grandjean

la-monnaie-devoilee
3 Déc 2009

Nous avons reçu des demandes pour le livre "La monnaie dévoilée" mais il est épuisé. Le voici donc en téléchargement payant.

Extrait du site de l'éditeur : "Les classiques pensent que la monnaie est un voile, entendant par là qu'elle n'a finalement que peu d'influence sur l'économie. Nos auteurs ont cherché à la "dévoiler" par un exposé clair et accessible des mécanismes monétaires de base. En outre, par une analyse rigoureuse, ils justifient une nouvelle approche de la politique monétaire tout en affirmant le rôle actif de la monnaie qui, loin d'être un voile, est un atout précieux dans le combat contre la crise."

Par ailleurs, vous pouvez retrouver sur le site de l'association...

Grand emprunt, petit début !
De : Alain Grandjean

alaingrandjean-entretien-les-echos
25 Nov 2009

Après la fin de nos travaux au sein de la commission Grand Emprunt, j'ai écrit pour les Echos (sorti hier matin, 24/11/09) ce que je pensais de ce travail.

Extrait : "Pour trouver rapidement de nouvelles ressources financières, sans prendre le risque de ruiner les finances publiques, la méthode la plus efficace nous semble être la mise en place, par la Banque centrale, d'une ligne de 100 milliards d'euros, à dépenser dans les cinq ans, exclusivement consacrée au financement de la transition écologique. Cette ligne exceptionnelle, créée pour faire face à un péril historique, ne serait pas comptée dans le calcul de la dette publique, car elle n'aurait pas à être remboursée. La Banque refinancerait (comme...

journal

Bibliothèque et papiers de référence