flame

Les actualités

Des Marchés et des Dieux de Stéphane Foucart
De : Marion Cohen

Couverture du livre des Marchés et des Dieux
18 Oct 2018

Après avoir lu « Des marchés et des dieux - Quand l'économie devient religion » de Stéphane Foucart, vous ne pourrez plus parcourir l’actualité économique avec le même regard. Le caractère parfois mystique du vocabulaire (ou du discours) économique vous sautera aux yeux, de même que les affirmations non étayées, avancées comme des arguments d’autorité, comme des dogmes. L’auteur entend, en effet, démontrer que le monde occidental est aujourd’hui dominé par le culte des marchés, nouvelle religion, nouvelle « auctoritas » (voir encadré) qu’il dénomme « Agorathéisme ». S’il n’est pas le premier à comparer l’économie à une religion[1], il se distingue par la profondeur de l’analyse et par le fait qu’ici le dieux ne sont ni l’argent, ni la...

La monnaie est créée, ex nihilo, d’un simple jeu d’écritures par les banques : un fait empirique
De : Alain Grandjean

Couverture (remaniée) du livre de Pierre Cailleteau
3 Oct 2018

Les banques créent de la monnaie d’un simple jeu d’écritures[1], en particulier à l’occasion des crédits qu’elles accordent. Cette évidence est, curieusement encore contestée, même dans les « milieux autorisés », comme nous l’avons vu dans ce blog. C’est pourquoi, j’ai demandé à Pierre Cailleteau[2], l’auteur d’un ouvrage passionnant, « La vulnérabilité du système financier mondial[3] » de m’autoriser à retranscrire un passage de son livre (pp 96 -97) qui explique de manière lumineuse pourquoi ce fait empirique n’est pas encore reconnu. Ce passage montre aussi que de nombreux économistes peuvent relayer des théories fausses sans se soucier de vérification empirique. Après avoir...

Isoler les « investissements publics de la transition » du calcul du déficit public
De : Alain Grandjean

Dmitry - Fotolia.com
27 Sep 2018

L’appel à libérer l’investissement vert[1] demande au gouvernement de lancer un grand programme d’investissement public en faveur de la transition écologique et bas carbone, dont le montant serait isolé du calcul du déficit budgétaire. Plus précisément, il s’agirait d’exclure du déficit, pour ces investissements, leur montant net et d’y inclure les charges d’intérêt et la dépréciation du capital (équivalente à l’amortissement pour une entreprise). Cet article a pour objet de proposer plusieurs pistes permettant d'aboutir à ce résultat sans remettre en cause les Traités européens.

Pour mémoire, les investissements publics (de l’Etat ou des collectivités territoriales

Face au risque d’effondrement (2/2) : les actions prioritaires
De : Alain Grandjean

Chroniques de l'Anthropocène
20 Sep 2018

La perspective de l’effondrement de notre civilisation peut être écrasante, conduire au déni, alors que nous avons, au contraire, besoin de rester mobilisés pour accompagner la transformation inéluctable qui s’annonce. Tout en restant lucide, il est important de ne pas baisser les bras et c’est pourquoi j’ai essayé de montrer dans un premier post que nous avons de nombreuses raisons de croire en l’avenir et qu’un enjeu essentiel consiste à changer de référentiel : voir la crise majeure actuelle comme un processus de transformation, de métamorphose. Je vais essayer ici de dégager quelques pistes d’actions prioritaires pour adresser un enjeu central : la construction d’un nouveau modèle économique.

Construire un plan d’action ambitieux demande de regarder la situation d’assez loin

Face au risque d’effondrement (1/2) : rester lucide mais avancer !
De : Alain Grandjean

Carolalune
17 Sep 2018

Malgré une prise de conscience croissante des risques qu’encoure l’humanité, force est de constater que les mesures vraiment nécessaires pour éviter la catastrophe sont sans cesse repoussées. Cela tient certes à l’ampleur du changement à mettre en oeuvre mais aussi sans doute à l’échec du « catastrophisme écologique », à une forme de « fatigue de l’apocalypse ». S’il est important d’être lucide sur l’état de notre planète et sur l’impact de nos activités, il est, selon moi, indispensable de garder espoir en rappelant que des solutions existent,  en mettant en avant ce qui marche et en focalisant l’attention de tous sur ces solutions, plutôt que de rester « fasciné » par la catastrophe. C’est tout l’objet de ce post et du...

journal

Bibliothèque et papiers de référence