flame

Les actualités

Nucléaire : le besoin impérieux d’une feuille de route ambitieuse mais réaliste
De : Alain Grandjean

nucleaire-en-france
4 Fév 2016

 Le récent post des Chroniques de l'anthropocène sur le caractère irréaliste de l’objectif à 50 % de part du nucléaire en 2025 a suscité de nombreux commentaires, dont ceux, détaillés de Benjamin Dessus et Bernard Laponche, nommés BDBL dans la suite, puis les commentaires aux commentaires, d'autres sur les réseaux sociaux, et beaucoup, privés, par email. Certains rappellent que la question du nucléaire n’est pas la question centrale de la transition énergétique. Je partage ce point de vue -je ne cesse d’insister sur la nécessaire baisse de notre consommation d’énergie- tout en considérant qu’elle est cependant importante, tant en termes économiques, financiers, sociaux qu’en termes industriels. D’autres pensent qu’il faut en...

Réformer la comptabilité privée pour réformer le capitalisme
De : Alain Grandjean

Référence à la parabole de l'île de Pâques - l'énarque qui savait compter et celui qui ne savait pas
26 Jan 2016

La comptabilité d’entreprise, telle que nous la connaissons aujourd’hui a été codifiée au Moyen-Age[1] pour représenter le patrimoine des propriétaires de l’entreprise et son évolution. Elle est née à une époque où la terre et les ressources naturelles  sont considérées de fait comme infinie. Elle n’entretient aucune forme de lien avec la question des ressources naturelles et du risque de pénurie ou de pollution qui peuvent être induites par l’activité humaine. On peut dire dès lors que la nature ne compte pas pour le décideur qui se base sur ces comptes-là puisqu’elle n’est pas comptée (Voir aussi ce papier : "Qu'est-ce qu'un coût ? Application au changement climatique"). C’est à mes yeux l’une des causes de la catastrophe écologique que nous vivons actuellement (voir...

Pourquoi le QE de la BCE ne marche pas
De : Billet invité

eu-quantitative-easing-failure-one-does-not-simply
21 Jan 2016

Avant propos : L’analyse qui suit permet de bien comprendre l’échec du Quantitative Easing (QE) en Europe ; elle a été produite par Gabriel Galand (avec qui nous avions écrit le livre "la monnaie dévoilée"), animateur de l’ association Chômage et Monnaie qui travaille depuis sa création en 1992 sur les liens entre politique monétaire et chômage. Ses travaux insuffisamment connus sont pourtant originaux et essentiels, tant au plan théorique que pratique.

C’est l’occasion de réaffirmer que la monnaie est soit oubliée soit incomprise dans les raisonnements économiques dominants alors que c’est  le levier majeur, en coordination avec le levier budgétaire - coordination difficile en Europe - de la politique macroéconomique. L’économiste Gaël Giraud le...

50% de nucléaire en France : un objectif réaliste ?
De : Alain Grandjean

nucleaire-en-france
11 Jan 2016

Quelques calculs de coin de table[1] montrent que l'objectif (inscrit dans loi de transition énergétique adoptée en 2015) de réduction à 50% de la part du nucléaire dans le mix électrique en 2025 est inatteignable. L’absence de crédibilité de cet objectif pourrait nuire à l’ensemble de la politique énergétique de notre pays alors que les enjeux en sont majeurs tant bien sûr pour la filière nucléaire (voir ce résumé des enjeux), que pour le développement des énergies renouvelables et pour la facture des ménages. Ce serait vraiment regrettable au lendemain de la signature de l’accord de Paris.

La loi de transition énergétique s’inscrit dans le cadre des objectifs français de réduction des émissions de GES (par rapport à 1990) d’une...

Lord Adair Turner : Un homme du sérail prône une réforme radicale de la monnaie, du crédit et des banques
De : Mireille Martini

Catégories :
between-debt-&-devil-adair-turner
6 Jan 2016

Lord Adair Turner a été président de l’Autorité des Services Financiers, le régulateur britannique, de 2008 à 2013. Il est actuellement président de l’Institute for New Economic Thinking (INET), un des trop rares think tank d'économie hétérodoxe.

Son dernier ouvrage attaque frontalement le libéralisme économico-financier qu’il rend responsable de la stagnation séculaire qui menace l’économie mondiale. Il appelle à une réforme radicale de la monnaie et du système bancaire, bien au-delà des voies suivies jusqu’ici en allant jusqu'à, sous condition de strict contrôle du politique, réhabiliter la relance par création monétaire publique (Voir cette conférence vidéo au FMI). L’ouvrage, très documenté et chiffré, est écrit dans un langage simple et...

journal

Bibliothèque et papiers de référence