Un règlement européen pour lutter contre les dérives de la mondialisation
De : Alain Grandjean

Catégories :
couverture-rapport-mondialisation-fnh
29 Mar 2021

La mondialisation entrave la transition écologique et met en péril l’avenir des éleveurs et agriculteurs européens : c’est le constat effectué par le Think Tank de la Fondation Nicolas Hulot, l’interprofession bovine INTERBEV et l’Institut Veblen, dans un rapport publié le 26 mars. Les trois organisations défendent un règlement européen sur les importations, basé sur un principe de mesures-miroirs. Elles appellent les dirigeants français et européens à porter dès maintenant cette réforme pour une adoption en 2022, à l’occasion de la présidence française de l’Union européenne.

Entre 2005 et 2019 l’importation de denrées agricoles et alimentaires en Europe a augmenté de 28%. Or, si les conditions d’élevage et les modes de production agricole, notamment le recours aux pesticides, répondent...

Notre livre « Agir sans attendre » aujourd’hui en librairie
De : Alain Grandjean

Catégories :
couv-agir-sans-attendre
7 Mai 2019

Quelle est cette folie qui enferme la France et l’Europe dans l’attentisme alors que se rapproche la catastrophe climatique ? Nous n’investissons pas assez – loin de là – pour développer une économie sobre et durable. Pourquoi ? Parce que tous les gouvernements sont guidés par un diktat politique fondé sur le court-termisme et la priorité exclusive donnée aux contraintes économiques. Cet ouvrage déconstruit un à un les arguments qui justifient l’inaction et propose une piste de sortie par le haut. En effet, aucune règle ne nous empêche d’agir. La démission fracassante de Nicolas Hulot l’a rappelé : il est temps de bousculer la léthargie politique des dirigeants européens et de profiter de la flexibilité que les traités de l’Union européenne autorisent. Aujourd’hui, la mise en œuvre d’un véritable plan Marshall vert...

Faut-il « Casser l’Euro pour sauver l’Europe » ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
casser-euro-sauver-europe
2 Mai 2014

C’est le titre d’un livre passionnant de Franck Dedieu, Benjamin Masse-Stamberger, Béatrice Mathieu et Laura Raim, tous quatre journalistes et qui vient de sortir aux éditions Les Liens qui Libèrent.

Alors que les élections européennes arrivent, ce débat est toujours tabou. Comme lors du référendum sur le Traité de Maastricht en 1992 (où le oui l’a emporté) puis sur le traité constitutionnel en 2005 (où c’est le non qui l’a emporté), il est toujours majoritairement acquis qu’être contre l’Euro c’est être contre l’Europe. Ce livre fait donc œuvre utile en distinguant bien les deux questions[1], en montrant comme leur confusion a été organisée délibérément et que contrairement à l’idée reçue, le sauvetage de l’Europe pourrait se faire en cassant l’Euro. Je ne reviendrai pas ici sur les critiques...

Le manifeste du CIPMF, pour une politique européenne de développement humain et soutenable
De : Alain Grandjean

Catégories :
manifeste-cipmf
11 Jan 2010

J'ai eu la chance, à l'initiative de Patrick Viveret , de participer à une réflexion du Centre International Pierre Mendès France (présidé par Michel Rocard) , et de jouer le rôle du rédacteur en chef du manifeste qui suit. Ce manifeste, écrit en 2006 donc avant la crise financière, avait la noble ambition de poser le diagnostic de crise globale et de proposer des mesures structurantes au plan économique, social et écologique.

Certaines de ses mesures sont sur l'agenda politique (taxe carbone, taxe sur les transactions financières)...D'autres ont été discutées sérieusement (TVA sociale). D'autres enfin (redonner à l'Etat le bénéfice de la création monétaire) sont, à mon avis, appelées à être discutées.
Merci de me faire part de vos commentaires et suggestions si vous en avez.

journal

Bibliothèque et papiers de référence