3 priorités : la transition énergétique, l’économie circulaire et la remise de l’économie de la finance  au service de l’économie réelle. Des objectifs ambitieux mais réalisables dès lors qu’on change de lunette sur les dogmes économiques hérités des vieilles écoles d’économie. En savoir plus.

Dossier « Investir dans un monde plus juste et plus beau » – la Revue Durable
De : Alain Grandjean

2527_LaRevueDurable
11 Jan 2011

Je vous partage cette annonce parce que la Revue Durable est un support d'excellente qualité, trop méconnu que je recommande vivement. Alain Grandjean "Investir dans un monde plus juste et plus beau", le numéro 40 de LaRevueDurable (décembre 2010 - janvier 2011) est paru

"Plus de 1000 milliards de dollars pour maintenir les banques à flot. Plus de 3000 milliards de dollars pour relancer l'économie. Des Etats endettés jusqu'au cou. Une crise sociale et morale de première grandeur. Des déséquilibres écologiques sans précédent. Un climat au bord de la rupture. La génération présente est en train de léguer à ses enfants une maison criblée d'hypothèques, vermoulue, ouverte à tous les vents, exposée aux intempéries d'un climat déréglé,...

En quoi les gaz non-conventionnels changent les donnes énergétique et climatique ?
De : Alain Grandjean

gaz-de-shiste-texas
11 Nov 2010

Le petit monde de l’énergie est en effervescence depuis que les américains exploitent de manière substantielle, et imprévue il y a moins de 10 ans, les « shale gaz ». Il s’agit de gaz (le méthane) contenus dans des roches que de nouvelles techniques de fracturation permettent d’exploiter et de produire de manière économiquement rentable.

A côté des shales gaz d’autres sources de gaz non conventionnels1 (« tight gaz » ou « coal-bed methane ») se développent. Ce nouvel eldorado a déjà plusieurs conséquences concrètes : les américains réduisent leurs importations de gaz (et envisagent sérieusement de devenir exportateurs de gaz liquéfié), son prix se stabilise et se décorrèle du prix du pétrole. Le gaz non conventionnel représente aujourd’hui 50% de la consommation américaine de...

Terre ! Des menaces globales à l’espoir planétaire Peter Westbroek, Le Seuil, 2009
De : Alain Grandjean

Terre-290x290
14 Juil 2010

Voici l’un de ces rares livres qui peuvent bouleverser notre vision du monde.

Livre lumineux. Qui nous fait voir comment la vie et la physique du globe interagissent sans cesse. Pour être plus précis, comment des processus de natures différentes interagissent pour produire des systèmes de plus en plus complexes. Comment, par exemple, la tectonique des plaques, les éruptions de grandes quantités de fer à la surface de la planète, l’apparition de formes vivantes nouvelles, etc…interagissent pour faire évoluer la concentration en oxygène de l’atmosphère qui est elle-même un déterminant majeur du vivant.

Se gardant soigneusement de tout finalisme notre auteur montre que la Terre poursuit une route ascendante. Elle est à ses yeux une entité organisée et soumise à un « développement cumulatif à...

Prospérité sans croissance : La transition vers une économie durable
De : Alain Grandjean

prosperite-sans-croissance-tim-jackson
9 Juil 2010

Tim Jackson signe là un livre remarquable, qui affronte les enjeux les plus lourds du développement durable en sortant des schémas idéologiques. Il le fait dans une démarche interdisciplinaire  (pychologie sociale, physique, économie) bien documentée. Il propose des axes de solution tant en termes de gouvernance que plan d’investissement que de réforme fiscale.

Sa question centrale est portée dans le titre : les données physiques montrent que la croissance des flux de matière et d’énergie n’est pas durable. Or notre modèle repose sur la croissance de la consommation matérielle (le consumérisme) encouragée tant au niveau des entreprises que des gouvernements par des sollicitations de toutes sortes : publicité, incitation à l’endettement voire au surendettement. Cette frénésie conduit à une véritable razzia

Le climat sauvé par la pénurie des énergies fossiles ?
De : Alain Grandjean

credit: Grégory Tonon
2 Juil 2010

La dérive climatique est liée, comme on le sait, aux émissions de gaz à effet de serre (environ 50GTCO2 eq par an en ce moment) dont 60 % en gros sont dues à la combustion d’énergie fossile. A-t-on assez d’énergie fossile pour déstabiliser le climat ? La réponse est malheureusement très claire : on a beaucoup trop d’énergies fossiles.

Quelques chiffres simples permettent de le montrer. Dans un papier publié dans Nature en 2009[1] Meinshausen et al. évaluent à 1000 GTCO2 notre « budget cumulé d’émissions «sur la période 2000-2050 si nous voulons ne pas dépasser une augmentation de 2°C de la température moyenne planétaire, avec une probabilité de 75%. En 2008, nous avons déjà consommé le tiers de ce budget. Il nous en reste donc en gros 650 GTCO2. [precision 3 juil 2010 ] Une tonne de CO2 étant...

« Les habits verts de la croissance » publié dans Sciences Humaines
De : Alain Grandjean

les-grands-dossiers-des-sciences-humaines-n-19-les-pensees-vertes-revue-868462135_ML
1 Juil 2010

Un de mes articles publié dans "Sciences humaines"...En voici le début, vous pouvez lire la suite sur le site de Sciences Humaines

La période de transition économique que nous traversons aboutira-t-elle à l’émergence d’un capitalisme vert ? À la condition que des incitations fiscales et réglementaires promeuvent l’environnement, le respect des ressources et le long terme.

S’il est facile de constater que la généralisation de notre modèle de développement est impossible, tant la pression sur les ressources naturelles est élevée, il est évidemment bien plus difficile de dire ce que pourrait être une croissance durable ou « verte ».

Mais qu’est-ce que la « croissance » et quelle est sa relation avec la gestion des ressources et...

Sortie du livre « Vers une société sobre et désirable » : à lire
De : Alain Grandjean

vers-une-societe-sobre-et-desirable
7 Mai 2010
J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie chez PUF du livre "Vers une société sobre et désirable". Ce livre est issu d'un colloque qui s'est tenu le 26 novembre 2009, sur la base d'un texte du Comité de Veille Ecologique de la Fondation Nicolas Hulot, intitulé "Evolution Chapitre 2". L'idée centrale c'est que nous vivons un tournant de l'histoire de l'humanité et que nous avons à écrire un nouveau chapitre de son histoire.A ce colloque sont intervenus des économistes (comme Jean-Luc Gréau et Nicolas Bouleau), des juristes, des historiens, des philosophes (comme Marcel Gauchet), des sociologues (comme Pierre Rosanvallon) des politiques (Chantal Jouanno), des scientifiques des neurosciences... J'y ai apporté ma modeste contribution. Au total l'ensemble fait un tour d'horizon avec des angles de vues variés des grandes questions qu'il...

Le triomphe de la cupidité
De : Alain Grandjean

Catégories :
Rebooting the Global Economy
13 Mar 2010

Je vous recommande la lecture du dernier livre de Joseph Stiglitz1, malgré son épaisseur. Il est vraiment utile de revenir, jusqu’à en avoir la nausée, sur les abus de la finance américaine. C’est en reprenant les événements et les chiffres avec recul qu’on comprend l’avidité potentiellement sans limite de ces hommes et leur absence totale de sens moral.

Le sommet de l’odieux étant atteint en ce moment : les financiers et banquiers sauvés par les Etats, les déstabilisant en jouant sur les produits dérivés et leur imposant des mesures, drastiques pour les populations du monde entier. Le pire est à craindre. Comment imaginer que ces pratiques ne génèrent pas des envies de...

Désindustrialisation passée et croissance verte future
De : Alain Grandjean

Pixabay
24 Fév 2010

La croissance verte1 est souvent appelée à la rescousse face à la perte de l’emploi industriel qu’a connu la France dans les dernières années. Inversement les contraintes environnementales sont souvent accusées de détruire de l’emploi.

C’est donc avec beaucoup d’intérêt que j’ai pris connaissance de l’analyse des causes de cette destruction d’emplois dans les 40 dernières années, faite par la DGTPE (la direction du Trésor qui s’occupe de politique publique) et signée Lila Demmou2. Signalons d’entrée que ces études sont très difficiles et que leurs résultats sont à interpréter avec précaution. Mais il me semble que nous avons là quelques ordres de grandeur et tendances significatifs.

L’emploi industriel est passé de 5,3 millions d’emplois en 1980 à 3,4 millions en 2007.

Croissance verte : l’économie du futur
De : Alain Grandjean

croissance-verte-leconomiedufutur
12 Jan 2010

A lire, ce rapport sur la croissance verte que nous avons rédigé dans le cadre du "Conseil Economique pour le Développement Durable". Sa synthèse est également accessible.

"La question de la soutenabilité est au coeur du récent rapport de la commission Stiglitz, sur la mesure des performances économiques et du progrès social, qui en souligne les trois dimensions, économique, environnementale, et sociale.

Il observe ainsi que l’euphorie liée aux performances d’avant la crise a été entretenue par des outils de mesure qui n’intégraient pas d’évaluation de la soutenabilité, et...

journal

Bibliothèque et papiers de référence