3 priorités : la transition énergétique, l’économie circulaire et la remise de l’économie de la finance  au service de l’économie réelle. Des objectifs ambitieux mais réalisables dès lors qu’on change de lunette sur les dogmes économiques hérités des vieilles écoles d’économie. En savoir plus.

La sobriété comme alternative politique
De : Billet invité

Catégories :
la-sobriete-gagnante
27 Oct 2022

Benjamin Brice nous livre dans ce post les principales conclusions de son livre La sobriété gagnante. Pouvoir d’achat, écologie, déficits : Comment sortir de l’impasse ? L’originalité de sa démarche est qu’il relie directement la question de la sobriété aux enjeux économiques et sociaux de la France. Dans sa perspective, la révision de notre consommation ne serait pas seulement bénéfique pour diminuer l’empreinte écologique du pays et renforcer sa résilience ; elle permettrait également de rééquilibrer la balance commerciale, de relocaliser des activités industrielles et de dégager des marges de manœuvre financières pour investir dans l’avenir. Voilà qui pourrait permettre d’envisager la sobriété d’une manière beaucoup plus...

Pourquoi détruisons-nous la vie sur Terre ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
ile-de-paques-statue
26 Juil 2022

Après avoir rapidement rappelé les faits (la destruction en cours du vivant par Homo Sapiens qui pourrait donc s’achever par une autodestruction) nous présentons les différentes explications de ce paradoxe actuellement apportées au débat et insistons sur celle qui nous semble la plus profonde et en même temps susceptible d’orienter l’action pour éviter cette tragédie annoncée. Le diagnostic scientifique est sans appel. Nous avons enclenché des dynamiques exponentielles sur tous les fronts : émission de gaz à effet de serre (GES), usage des énergies fossiles, consommation d’eau, dégradation des sols, déforestation, destruction des ressources...

 

Énergie solaire : pour en finir avec les idées reçues
De : Alain Grandjean

afriqueexpansion.com
21 Avr 2022

La guerre en Ukraine nous rappelle que notre dépendance aux énergies fossiles, principale source du changement climatique, est en outre une grave faiblesse géopolitique et stratégique. Il faut tout faire pour en sortir vite, à commencer par la réduction de notre consommation d’énergie mais le recours aux sources décarbonées, dont le solaire, est incontournable. Dans les quinze prochaines années, en France, les seules technologies capables de produire de manière opérationnelle de l’électricité bas-carbone sont les énergies renouvelables. 

Le mouvement est mondial. L’énergie solaire croit de manière rapide dans le monde (de l’ordre de 20 % par an). À ce jour, la puissance installée en solaire PV est de l’ordre de 1 TW. Si elle ne représente toujours qu’une part modeste du bouquet électrique mondial (

Leçons tirées des travaux récents de prospective énergétique
De : Alain Grandjean

crédit : Sabine Büring
10 Jan 2022

Divers travaux d’analyse et de prospective à horizon 2050 ont été réalisés en 2021 (voir annexe) en matière énergétique ; ils permettent de « planter le décor », de fixer un cap et d’en déduire les grandes décisions à prendre par l’exécutif dans les prochaines années. Il s’agit en priorité d’identifier les décisions « sans regret » qui sont robustes quels que soient les scénarios (plausibles) imaginables dans ce cadre. Divers scénarios sont aujourd’hui étudiés et proposés.

Ce post se concentre sur l’électricité (pour la question climatique dans son ensemble voir le 12 propositions pour le climat que nous avons émises avec Farah Hariri). Sur ce plan, les scénarios mentionnés visent tous une production d’électricité non émettrice de CO2 en 2050. Ils diffèrent sur trois...

Programme d’action climat pour les présidentielles 2022
De : Alain Grandjean

3 Sep 2021

Nous proposons ici, avec Farah Hariri, un programme d’action pour le climat, en vue des présidentielles. Nous remercions Alternatives économiques de l’avoir publié intégralement ici. Il est destiné à tous les candidats, en se basant sur les faits, rapports et avis scientifiques disponibles. En ce sens, il n’est pas partisan. L’urgence climatique est malheureusement toujours là. Les effets de la dérive climatique – à terme dévastateurs dans de nombreux pays- se font sentir de plus en plus durement, en France, par des sécheresses, de fortes chaleurs, des inondations et autres perturbations qui réduisent les productions agricoles, font dépérir nos forêts et menacent l’activité économique. Tout faire...

Lancement de la plateforme : The Other Economy
De : Alain Grandjean

https://theothereconomy.com
30 Juin 2021

Je suis très heureux de vous annoncer l’ouverture de la plateforme The Other Economy que nous avons créée avec Marion Cohen. Ce projet a le même objectif que le blog des Chroniques de l’Anthropocène dont vous êtes familier : contribuer à la construction d’une autre économie mise au service de la prospérité des humains d’aujourd’hui et de demain, de la préservation des grands équilibres écologiques et de la résilience des écosystèmes de notre planète. Je vous présente ici rapidement la plateforme, les convictions profondes qui sous tendent les contenus mais surtout je vous invite à vous y rendre et à vous l’approprier !

1. De quoi s’agit-il ?

The Other Economy est une plateforme de connaissances et de propositions, visant à intégrer les enjeux écologiques,...

Peut-on se passer de nucléaire en France pour produire de l’électricité sans émettre de CO2 ?
De : Alain Grandjean

afriqueexpansion.com
13 Jan 2021

Suite à la publication de l’article How sensitive are optimal fully renewable power systems to technology cost uncertainty?, dans lequel nous montrons qu’un mix électrique 100% renouvelable en France ne coûterait pas plus cher qu’aujourd’hui, Henri Prévot, ingénieur général des Mines, a fait circuler le 4 janvier une note d’une page [1] critiquant vigoureusement nos conclusions. Il y met en évidence sept conditions pour atteindre l’objectif envisagé dans notre étude et affirme qu’elles sont irréalistes.

L’année 2021 sera importante sur la faisabilité et les conditions d’un mix électriques avec moins ou sans nucléaire, du fait de la publication...

Quels enjeux économiques pour l’industrie nucléaire?
De : Alain Grandjean

nucleaire-en-france
2 Sep 2020

Cette note, rédigée avec Farah Hariri, docteur en physique nucléaire, vise à proposer une orientation pour la stratégie nucléaire française.  Après un rappel du contexte nucléaire global et de la décision de neutralité carbone à horizon 2050, elle fait le point sur le parc actuel, les extensions envisagées et conclut sur des propositions. Cette note est parue dans la lettre d’Enerpresse Le Quotidien de l’Energie (n° 12648– 03/09/20).

Télécharger la note.

 

Nucléaire et EnR électriques : les termes du débat
De : Alain Grandjean

Couverture du livre paru chez Itak Jeunesse
28 Fév 2020

Suite au lancement demandé par le gouvernement d’une étude sur la construction de 6 nouveaux EPR en France, j’ai participé à l’écriture de deux articles pour Enerpresse : Peut-on se passer de nucléaire en France ? [1] (appelé par la suite article GLP) et La montée en puissance des énergies renouvelables électriques ne nous mettra pas sur la paille [2](article GQS). Ces deux articles visaient à comparer le coût et la faisabilité d’un mix électrique principalement ENR à un mix 50% nucléaire. Malgré des horizons de temps, des hypothèses de consommation et de choix de moyens de production différents, ces deux articles parviennent à des conclusions similaires. Les coûts des deux mix sont comparables, ce qui rend caduque un des...

 

Livre – La monnaie écologique par Nicolas Dufrêne et Alain Grandjean
De : Alain Grandjean

couv-monnaie-ecologique-dufrene-grandjean
13 Fév 2020

« La monnaie n’est pas magique ». Je me souviendrai toujours de ce propos énoncé de manière un brin sentencieuse et ironique par un de nos interlocuteurs à la Direction Générale du Trésor au moment de la mission Canfin-Grandjean[1]. Je voulais proposer le recours aux DTS pour financer, au niveau mondial, les dépenses nécessaires pour lutter contre le changement climatique.  Il voulait dire par là que la monnaie n’a pas le pouvoir de « changer le monde » et que j’étais un peu naïf de le croire. Il reprenait ainsi une idée bien ancrée idéologiquement, répétée régulièrement. Le jeudi 5 avril 2018, par exemple, Emmanuel Macron, engagé dans une discussion animée avec une aide-soignante du CHU de Rouen qui lui réclamait des moyens budgétaires supplémentaires, lui...

journal

Bibliothèque et papiers de référence