3 priorités : la transition énergétique, l’économie circulaire et la remise de l’économie de la finance  au service de l’économie réelle. Des objectifs ambitieux mais réalisables dès lors qu’on change de lunette sur les dogmes économiques hérités des vieilles écoles d’économie. En savoir plus.

Voitures électriques, nucléaire et plan climat : un bon débat
De : Alain Grandjean

Dessin Mike Flanagan - CartoonStock
16 Juil 2017

Nicolas Hulot a annoncé dans son plan climat que « Le Gouvernement prendra l’initiative de proposer au niveau européen une norme Euro 7 ambitieuse et de fixer l’objectif de mettre fin à la vente de voitures émettant des gaz à effet de serre en 2040. Il portera cette position aux niveaux européen et international et réunira une coalition de pays pour promouvoir cet objectif (Pays-Bas, Inde...). » 

Cette annonce a été pourfendue par certains medias (L’Humanité met en avant les carences et incohérences du plan Hulot. Challenges évoque le « délire » du ministre) par ce qu’elle serait à trop long terme, parce qu’elle serait irréaliste industriellement, ou ne serait pas compatible avec une réduction du nucléaire dans le mix électrique....

50% de nucléaire en 2025 : est-ce compatible avec le plan climat?
De : Alain Grandjean

hulot-plan-climat
15 Juil 2017

Edit 16/07/17 : Suite à une remarque très juste, le billet a été légèrement modifié pour plus de précision, (mais sans en changer ni le sens ni la logique ni les conclusions) et deux phrases (en rouge) ont été ajoutées.

Le plan climat du gouvernement sorti le 6 juillet 2017 n’évoquait pas le dossier nucléaire. Ce sujet a été abordé plus tard par Nicolas Hulot lors d’une émission de radio. Il est sorti du bois, en disant tout haut ce que les spécialistes savent bien. Pour réduire à 50% la part du nucléaire dans la production électrique en 2025, objectif inscrit dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, votée en juin 2015, il faut fermer des réacteurs nucléaires. La Cour des Comptes en avait estimé en février 2016 le...

Lancement du projet « Pacte mondial pour l’environnement »
De : Marion Cohen

Image issue du site du Club des juristes
12 Juin 2017

Le 24 juin prochain, Laurent Fabius, accompagné d’une brochette de personnalités du monde entier, lance le projet de pacte dont il a confié en novembre 2016 la rédaction à Yan Aguila et une équipe de juriste internationaux de haut niveau. Rappelons ce que disait Laurent Fabius : « Il existe déjà deux pactes internationaux adoptés en 1966 par l’ONU : l’un sur les droits civils et politiques, l’autre sur les droits économiques, sociaux et culturels. Il manque un pacte dans le domaine environnemental, un traité reconnaissant un certain nombre de droits : droit à un environnement sain, droit à l’information sur le climat, obligation de prévention, participation du public, droit à réparation s’il y a des dommages… Tout citoyen...

 
Tags :   COP21

L’anthropocène ne serait-il pas plutôt un poubellocène ?
De : Marion Cohen

Couverture du livre Homo Detritus
7 Juin 2017

Je vous recommande vivement la lecture du livre "Homo detritus" écrit par le jeune chercheur Baptiste Monsaigeon.
Parti à la recherche du nouveau  continent de déchets, il prend conscience du fait que notre planète est devenue une gigantesque poubelle.
Ce n’est sans doute pas sans raison que les marqueurs stratigraphiques permettant de prouver que nous sommes entrés dans une nouvelle ère géologique et d’en dater le commencement sont des déchets… Notons également que le changement climatique est également dû à nos déchets.
Passionnant et très bien documenté. A lire pour sortir du déni, issu de notre tentation d’éloigner de notre vue ces déchets que nous ne saurions voir.
Pour ne pas s’illusionner : la solution passe par des...

Les liens entre PIB et énergie dans une trajectoire +2°C
De : Marion Cohen, Alain Grandjean

La contrainte énergie en économie
17 Avr 2017

[Voir l'article en PDF] Que peut-on affirmer (et ne pas affirmer) sur les liens entre énergie et PIB ? La question est aiguë aujourd’hui car nous sommes face à de nombreux défis et de nombreuses interrogations.

- On sait qu’il est impossible de rester « sous les deux degrés » sans baisse de la consommation d’énergie dans les pays développés[1]. Cette baisse est-elle possible au bon rythme ?

- D’éventuelles contraintes sur l’approvisionnement énergétique sont-elles de nature à limiter le réchauffement climatique ?

- La baisse actuelle du taux de croissance mondiale et de ses perspectives suscitent de nombreux débats : vivons-nous une période de stagnation séculaire ? Si oui pourquoi ? Pourrait-elle être due...

Vers un pacte mondial pour l’environnement ?
De : Alain Grandjean

*Nous devons sauver la planète mais sans perturber le système qui la détruit...des idées ?
7 Nov 2016

Laurent Fabius, président du Conseil Constitutionnel   vient d’annoncer dans le JDD du 6 novembre son intention de « dès l'an prochain promouvoir l'idée d'un pacte mondial pour l'environnement ». Que serait ce pacte? Voici sa réponse dans le JDD :

« Il existe déjà deux pactes internationaux adoptés en 1966 par l'ONU : l'un sur les droits civils et politiques, l'autre sur les droits économiques, sociaux et culturels. Il manque un pacte dans le domaine environnemental, un traité reconnaissant un certain nombre de droits : droit à un environnement sain, droit à l'information sur le climat, obligation de prévention, participation du public, droit à réparation s'il y a des dommages… Tout citoyen pourrait faire valoir ces principes si nécessaire en...

La finance peut-elle devenir l’amie du climat ?
De : Alain Grandjean

25 Août 2016

Financer la transition énergétique - Climat, carbone et argent : un livre à paraître le 22 septembre d’Alain Grandjean et Mireille Martini

Nous avons écrit un livre articulant finance et transition énergétique. Inspiré du rapport Canfin – Grandjean, Mobiliser les financements pour le climat, il propose des solutions pour mettre la finance au service du climat. Cela peut paraître paradoxal ou franchement utopique et nécessite donc une explication [1]

 Le règne de la finance [2] sur l’économie s’est accru et ses modalités se sont diversifiées dans les quatre dernières décennies,  suite à fin du régime de Bretton-Woods et des changes fixes

Prix du carbone – Rapport intermédiaire de la mission Canfin-Grandjean-Mestrallet
De : Mireille Martini

prix-carbone-rapport-canfin-grandjean-mestrallet
11 Juin 2016

Voici le rapport intermédiaire de la mission Mestrallet-Canfin-Grandjean réalisée pour le compte de Madame Royal, Ministre de l’environnement, de l’énergie et de la mer, et actuelle Présidente de la COP21. Il a fait l’objet d’une présentation en conférence de presse, à l’occasion du forum de haut niveau de la coalition pour le prix du carbone. Le rapport final sera finalisé mi-juillet.

Lire le rapport ici

Le rapport fait 10 propositions opérationnelles : (voir la source)

  •  notamment pour introduire un corridor de prix du carbone au niveau européen sous la forme d’un prix minimum et maximum des mises aux enchères de quotas carbone pour orienter les investissements vers les solutions bas-carbone.
  • la Ministre s’est félicitée que plusieurs parlementaires...

Histoire et enjeux des changements climatiques
De : Billet invité

Couverture du livre
2 Mar 2016

"Voici un livre que je recommande vivement à  celles  et ceux qui ont envie de comprendre le climat ; de la très bonne science expliquée simplement avec de nombreuses images ; tout ceci rédigé avec un soin extrême par deux excellentes scientifiques qui vérifient plutôt deux fois qu’une chacune de leurs affirmations. Une valeur sûre !      Alain Grandjean

"Un livre pour comprendre comment et pourquoi le climat évolue sans cesse". Il permet de mettre en perspective le changement envisagé au cours du 21ème siècle au regard du passé, et de comprendre le message délivré par l’ensemble de la communauté scientifique.
L’ouvrage a pour ambition de présenter une vision synthétique de l’évolution climatique au cours du temps et de pouvoir ainsi répondre aux questions d’actualité, fort légitimes, qui émergent régulièrement :...

Nucléaire : le besoin impérieux d’une feuille de route ambitieuse mais réaliste
De : Alain Grandjean

nucleaire-en-france
4 Fév 2016

 Le récent post des Chroniques de l'anthropocène sur le caractère irréaliste de l’objectif à 50 % de part du nucléaire en 2025 a suscité de nombreux commentaires, dont ceux, détaillés de Benjamin Dessus et Bernard Laponche, nommés BDBL dans la suite, puis les commentaires aux commentaires, d'autres sur les réseaux sociaux, et beaucoup, privés, par email. Certains rappellent que la question du nucléaire n’est pas la question centrale de la transition énergétique. Je partage ce point de vue -je ne cesse d’insister sur la nécessaire baisse de notre consommation d’énergie- tout en considérant qu’elle est cependant importante, tant en termes économiques, financiers, sociaux qu’en termes industriels. D’autres pensent qu’il faut en...

journal

Bibliothèque et papiers de référence