3 priorités : la transition énergétique, l’économie circulaire et la remise de l’économie de la finance  au service de l’économie réelle. Des objectifs ambitieux mais réalisables dès lors qu’on change de lunette sur les dogmes économiques hérités des vieilles écoles d’économie. En savoir plus.

« L’entre-aide, l’autre loi de la jungle » à lire absolument pour bien démarrer l’année
De : Alain Grandjean

Couverture du livre L'entraide - l'autre loi de la jungle
4 Jan 2018

Alors qu’il a annoncé l’effondrement[1] de notre civilisation avec son coauteur  Raphaël Stevens, Pablo Servigne nous offre ici, avec Gauthier Chapelle, un parcours plus rafraichissant et passionnant. Le titre "L’entre-aide, l’autre loi de la jungle"[2] dit tout ou presque : oui la nature n’est pas qu’un immense champ de bataille où seuls les plus forts survivent. Elle est également habitée par une loi universelle de coopération, les auteurs choisissant le terme entre-aide[3] à la suite de Pierre Kropotkine, premier auteur à avoir théorisé l’importance de ces mécanismes à une époque où l’interprétation dominante de la théorie de Darwin faisait de la compétition pour l'existence et la survie des plus aptes les principes majeurs de l'évolution. L’intérêt indéniable de l’ouvrage écrit...

L’avenir radieux de l’énergie solaire photovoltaïque
De : Alain Grandjean

afriqueexpansion.com
18 Déc 2017

Alors que l’énergie solaire est encore marginale dans le mix énergétique mondial,  sa croissance spectaculaire et fondée sur des bases très solides en fait un vecteur clef de la transition énergétique mondiale. Ce n’est par hasard que l’association des anciens élèves de l’Ecole Polytechnique consacre un numéro spécial de sa revue aux énergies renouvelables électriques et au solaire en particulier.  La France et l’Europe ne doivent pas rater ce mouvement et reprendre une place d’acteurs majeurs d’une partie significative de la chaine de valeur et, bien sûr, du stockage électrique qui est la clef du succès final.
Nous allons ici situer les ordres de grandeur en jeu, sur différents plans, tordre le coup à quelques idées reçues et proposer quelques mesures essentielles de politique publique  pour...

Report au-delà de 2025 de la date de limitation à 50% du nucléaire : une décision responsable et courageuse
De : Alain Grandjean

CNPE DE DAMPIERRE
21 Nov 2017

J'ai proposé à Jean Gadrey, qui l’a accepté,  de répondre sur son blog, suite à ses deux posts (voir ici et ici) critiquant l’entretien que j’ai réalisé pour Alternatives Economiques. La réponse ce trouve ci-après et sur le blog de Jean.  L'entretien pour Alternatives Economiques portait sur la stratégie énergétique de la France et en particulier sur le nucléaire. Il est paru le 8 novembre, soit le lendemain de l’annonce de Nicolas Hulot relative à la décision de reporter au-delà de 2025 la date de limitation à 50% du nucléaire dans le mix électrique. Sachant que j’ai déjà beaucoup écrit et communiqué sur cette question (voir par exemple les...

La chasse aux gaz à effet de serre en France, quelles priorités ?
De : Alain Grandjean

Source : Les Echos
16 Nov 2017

Les récentes déclarations de Nicolas Hulot reportant la date de réduction de la part du nucléaire au-delà de 2025, au moment de la COP23, ont conduit à des interventions créant la plus grande confusion sur le lien entre nucléaire et climat.  Ce court post a un seul but : rappeler quels sont les enjeux pour la France en matière de réduction des émissions des gaz à effet de serre (en se concentrant sur les émissions directes et donc sans tenir compte de ses émissions importées, issues de la fabrication des produits consommés en France qui croissent régulièrement).

Commençons par le panorama des GES en 2015, tel que le fait l’organisme habilité en la matière, le CITEPA.

 

[caption...

Le capitalisme est-il responsable… de la destruction de la biosphère et de l’explosion des inégalités ?
De : Alain Grandjean

Plantu
14 Sep 2017

L’anthropocène (1) est le nom proposé par des scientifiques à la suite du prix Nobel Paul Crutzen pour désigner la nouvelle époque géologique dans laquelle nous sommes entrés. Elle se caractérise par l’impact de plus en plus déterminant des activités humaines sur les grands équilibres de la biosphère et une pression considérable sur les ressources naturelles.
Si le diagnostic (de pression anthropique sur la planète) est l’objet d’un large consensus scientifique comme nous allons le voir, le terme « anthropocène » fait débat car il pourrait cautionner l’idée que cette pression est liée exclusivement à la nature humaine ; certains chercheurs préfèrent d'autres appellations plus ciblées telles que « Occidentalocène », « Capitalocène », ou « Industrialocène ».
Nous allons ici tenter de montrer que le...

Nucléaire : une feuille de route pour ouvrir une vraie alternative
De : Alain Grandjean

CNPE DE DAMPIERRE
6 Sep 2017

Je viens de publier dans le n°11900  d'Enerpresse,  un article qui propose une feuille de route pour le nucléaire. Cette proposition vise à sortir de l'impasse dans laquelle la politique énergétique française est aujourd'hui engluée. Et du dialogue de sourds entre ceux qui feignent d'ignorer l'objectif (voté dans la loi de transition énergétique et reprise dans le programme du président de la République) de réduction de 50% en 2025 de la part du nucléaire dans le mix électrique  français,  et ceux qui veulent respecter ces mêmes objectifs à la lettre sans tenir compte  de ses conséquences sociales, économiques et en termes d'émissions de GES. ll s'agit en résumé de se mettre en position de créer une véritable alternative et les conditions (qui ne sont pas réunies aujourd'hui) d'un choix rationnel....

Croissance verte versus décroissance du fossile : la face sombre de la transition
De : Alain Grandjean

www.ihsnews.net
29 Août 2017

La transition énergétique est souvent identifiée à la production d’énergie renouvelable. Or une simple question montre un paradoxe évident : la production d’énergie réduit-elle les émissions de gaz à effet de serre ? Cette question peut sembler sans intérêt puisque la poser c’est y répondre : toute production d’énergie y compris renouvelable et nucléaire augmente les émissions de GES. La construction des moyens de production (panneaux solaires, centrale nucléaire, éolienne, centrale hydroélectrique etc.), consomme de l’énergie dont la majeure partie est aujourd’hui d’origine fossile. Cette évidence se mesure précisément par des démarches d’analyse de cycle de vie (qui permettent de calculer à chaque étape d’un processus les émissions de GES). Des bases de données, dont la plus connue en France est celle de l’ADEME,...

Voitures électriques, nucléaire et plan climat : un bon débat
De : Alain Grandjean

Dessin Mike Flanagan - CartoonStock
16 Juil 2017

Nicolas Hulot a annoncé dans son plan climat que « Le Gouvernement prendra l’initiative de proposer au niveau européen une norme Euro 7 ambitieuse et de fixer l’objectif de mettre fin à la vente de voitures émettant des gaz à effet de serre en 2040. Il portera cette position aux niveaux européen et international et réunira une coalition de pays pour promouvoir cet objectif (Pays-Bas, Inde...). » 

Cette annonce a été pourfendue par certains medias (L’Humanité met en avant les carences et incohérences du plan Hulot. Challenges évoque le « délire » du ministre) par ce qu’elle serait à trop long terme, parce qu’elle serait irréaliste industriellement, ou ne serait pas compatible avec une réduction du nucléaire dans le mix électrique....

50% de nucléaire en 2025 : est-ce compatible avec le plan climat?
De : Alain Grandjean

hulot-plan-climat
15 Juil 2017

Edit 16/07/17 : Suite à une remarque très juste, le billet a été légèrement modifié pour plus de précision, (mais sans en changer ni le sens ni la logique ni les conclusions) et deux phrases (en rouge) ont été ajoutées.

Le plan climat du gouvernement sorti le 6 juillet 2017 n’évoquait pas le dossier nucléaire. Ce sujet a été abordé plus tard par Nicolas Hulot lors d’une émission de radio. Il est sorti du bois, en disant tout haut ce que les spécialistes savent bien. Pour réduire à 50% la part du nucléaire dans la production électrique en 2025, objectif inscrit dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, votée en juin 2015, il faut fermer des réacteurs nucléaires. La Cour des Comptes en avait estimé en février 2016 le...

Lancement du projet « Pacte mondial pour l’environnement »
De : Marion Cohen

Image issue du site du Club des juristes
12 Juin 2017

Le 24 juin prochain, Laurent Fabius, accompagné d’une brochette de personnalités du monde entier, lance le projet de pacte dont il a confié en novembre 2016 la rédaction à Yan Aguila et une équipe de juriste internationaux de haut niveau. Rappelons ce que disait Laurent Fabius : « Il existe déjà deux pactes internationaux adoptés en 1966 par l’ONU : l’un sur les droits civils et politiques, l’autre sur les droits économiques, sociaux et culturels. Il manque un pacte dans le domaine environnemental, un traité reconnaissant un certain nombre de droits : droit à un environnement sain, droit à l’information sur le climat, obligation de prévention, participation du public, droit à réparation s’il y a des dommages… Tout citoyen...

 
Tags :   COP21
journal

Bibliothèque et papiers de référence