Home
»
Tag : Bibliothèque et papiers de référence
ic_flame

Bibliothèque et papiers de référence

L’emprunt à la banque centrale : proposition détaillée
De : Alain Grandjean

Catégories :
FNH - La table ronde du séminaire
28 Mar 2011

La transition écologique et sociale de nos sociétés nécessite des investissements aujourd’hui non financés, que ce soit par le secteur privé dominé par le court terme ou par le secteur public, privé de moyens. La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme propose de recourir à une troisième source de financement pour que les Etats soient en mesure d’investir dans l’avenir : l’emprunt à la banque centrale.

Le dispositif sera présenté et discuté en détail lors du séminaire du 30 mars : "Financer l'avenir sans creuser la dette".

Notre synthèse ci-après présente le dispositif, ses dimensions techniques et légales, ainsi qu'une foire aux questions et des réponses aux objections les plus courantes....

Quelques titres d’ouvrages de référence sur nos thèmes
De : Alain Grandjean

Catégories :
livres
24 Mar 2011

Voici, parmi les livres que j'ai lus, ceux dont j'ai le souvenir qu'ils m'ont apporté une vision nouvelle, une information essentielle, ou qui sont à mes yeux des références sur le sujet qu'il traite.

Merci de me signaler en commentaire (ou par mail) les livres qui ont à vos yeux le même "statut".

Philosophie, histoire, épistémologie

Patience dans l'azur, Hubert Reeves

La logique de la découverte scientifique, Karl Popper

Temps des crises, Michel Serres

Le temps des crises : quand le « raisonnable » devient mortel
De : Alain Grandjean

michel-serres
25 Fév 2011

Michel Serres a bien titré son essai. Nous sommes entrés dans le temps des crises, inévitable quand l’enjeu est tout simplement pour l’humanité, donc pour chacun d’entre nous, de quitter une ère géologique « l’anthropocène »pour entrer dans le « noocène ». L’historien Eric Hobsbawm voyait, dans le XXème siècle, en observant conflits sanglants et totalitarismes, l’âge des extrêmes. Il ne s’agissait pourtant que d’une mise en bouche. Les risques majeurs dont celui d’une mort sans phrases de…milliards d’individus, sont de notre temps, de notre siècle.

A l’évidence nos valeurs, nos représentations du monde, nos modes de raisonnement, de...

Les conditions de la croissance verte
De : Alain Grandjean

alaingrandjean-jeco
7 Fév 2011

Cet article a été publié dans la revue des annales des Mines de Janvier 2011, dans la série Responsabilité & Environnement ; numéro titré "Une croissance verte ?". Pour lire l'article en plein écran, cliquez sur le bouton "fullscreen" du cadre ci-dessous.

"La «croissance verte» : un oxymore de plus? Ce serait le cas, si elle était limitée à (ou confondue avec) la croissance du « green business », conçu comme «Le» relais de croissance suivant celui des nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication et des énergies renouvelables. Il ne s’agirait alors que d’un nouvel avatar d’un modèle condamné, que cela nous plaise ou non. La croissance exponentielle des flux matériels, verts ou pas, bute en effet sur la finitude du monde ..."

Fin de l’Anthropocène, bienvenue dans le Noocène
De : Alain Grandjean

voyagedanslanthropocene
24 Jan 2011

Claude Lorius, pionnier des recherches sur le climat, médaille d’or au CNRS, signe avec le journaliste Laurent Carpentier un extraordinaire « Voyage dans l’anthropocène »1 .

J’y ai appris entre mille choses que le prochain congrès mondial de stratigraphie de Brisbane (Australie) en 2012 va statuer sur la proposition faite par Paul Crutzen en 20022 de reconnaître qu’une ère géologique nouvelle est apparue il y a 3 siècles. Ce genre de décision ne se prend pas tous les matins. La dernière date de plus d’un siècle. C’est en 1885 que fut officialisée l’ère appelée Holocène, commencée avec la sédentarisation de l’homme il y a 11 500 ans.

La décision d’officialiser l’anthropocène c’est la reconnaissance par la communauté scientifique du fait que l’espèce humaine est...

L’académie des sciences va-t-elle permettre de clore les faux débats et de rouvrir la porte aux vraies questions ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
L'institut de France héberge l'académie des sciences
1 Nov 2010

Le rapport de l’académie des sciences, piloté par Jean-Loup Puget, délégué de la section Sciences de l’univers, tranche sans ambigüité dans le débat initié par Claude Allègre, avec l’aide, au plan scientifique de Vincent Courtillot et Jean-Louis le Mouël, également académiciens. Au plan scientifique, l’affaire était entendue de longue date1, mais ce rapport est bienvenu car il met en France un terme à un faux débat. On peut regretter qu’il ne fasse pas référence aux synthèses les plus récentes (Le rapport du Conseil Inter-Académique (IAC) sur les processus du GIEC et le rapport de la Royal Society sur l'état des connaissances scientifiques sur le changement climatique) et qu’il ne cite les...

Peak oil : même pas mal ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
conseildanalyseeconomique
4 Oct 2010

La lecture du rapport du Conseil d’Analyse Economique1 sur les effets d’un prix du pétrole élevé et volatile, présenté en juillet 2010 à Christine Lagarde m’a fait prendre conscience du fait qu’il y avait deux débats distincts. C’est peut-être ce qui explique l’incroyable aveuglement de nos dirigeants et l’impréparation de notre pays à un choc pétrolier inévitable. Sans doute sont-ils abreuvés d’études et de conclusions divergentes sur ces deux questions :

  • quand le peak oil va-t-il se produire et quelle forme va-t-il prendre (que pourrait être le taux de déclin de la production pétrolière après plafonnement ?)
  • quelles en seront les conséquences économiques ?

Sur la première...

Terre ! Des menaces globales à l’espoir planétaire Peter Westbroek, Le Seuil, 2009
De : Alain Grandjean

Terre-290x290
14 Juil 2010

Voici l’un de ces rares livres qui peuvent bouleverser notre vision du monde.

Livre lumineux. Qui nous fait voir comment la vie et la physique du globe interagissent sans cesse. Pour être plus précis, comment des processus de natures différentes interagissent pour produire des systèmes de plus en plus complexes. Comment, par exemple, la tectonique des plaques, les éruptions de grandes quantités de fer à la surface de la planète, l’apparition de formes vivantes nouvelles, etc…interagissent pour faire évoluer la concentration en oxygène de l’atmosphère qui est elle-même un déterminant majeur du vivant.

Se gardant soigneusement de tout finalisme notre auteur montre que la Terre poursuit une route ascendante. Elle est à ses yeux une entité organisée et soumise à un « développement cumulatif à...

Prospérité sans croissance : La transition vers une économie durable
De : Alain Grandjean

prosperite-sans-croissance-tim-jackson
9 Juil 2010

Tim Jackson signe là un livre remarquable, qui affronte les enjeux les plus lourds du développement durable en sortant des schémas idéologiques. Il le fait dans une démarche interdisciplinaire  (pychologie sociale, physique, économie) bien documentée. Il propose des axes de solution tant en termes de gouvernance que plan d’investissement que de réforme fiscale.

Sa question centrale est portée dans le titre : les données physiques montrent que la croissance des flux de matière et d’énergie n’est pas durable. Or notre modèle repose sur la croissance de la consommation matérielle (le consumérisme) encouragée tant au niveau des entreprises que des gouvernements par des sollicitations de toutes sortes : publicité, incitation à l’endettement voire au surendettement. Cette frénésie conduit à une véritable razzia

Sortie du livre « Vers une société sobre et désirable » : à lire
De : Alain Grandjean

vers-une-societe-sobre-et-desirable
7 Mai 2010
J'ai le plaisir de vous annoncer la sortie chez PUF du livre "Vers une société sobre et désirable". Ce livre est issu d'un colloque qui s'est tenu le 26 novembre 2009, sur la base d'un texte du Comité de Veille Ecologique de la Fondation Nicolas Hulot, intitulé "Evolution Chapitre 2". L'idée centrale c'est que nous vivons un tournant de l'histoire de l'humanité et que nous avons à écrire un nouveau chapitre de son histoire. A ce colloque sont intervenus des économistes (comme Jean-Luc Gréau et Nicolas Bouleau), des juristes, des historiens, des philosophes (comme Marcel Gauchet), des sociologues (comme Pierre Rosanvallon) des politiques (Chantal Jouanno), des scientifiques des neurosciences... J'y ai apporté ma modeste contribution. Au total l'ensemble fait un tour d'horizon avec des angles de vues variés des grandes questions qu'il...

journal

Bibliothèque et papiers de référence