Crise grecque Archives - Chroniques de l'Anthropocène
Home
»
Tag : Crise grecque
ic_flame

Crise grecque

Europe : la trahison socialiste
De : Alain Grandjean

Catégories :
trahison_socialiste
24 Août 2015

Alexis Tsipras a trahi sa parole et ses électeurs en acceptant un plan d’austérité (voir les commentaires détaillés) de Yanis Varoufakis), imposé par le « quadrige » (Troïka + MES), voisin si ce n’est plus dur que celui que les grecs avaient refusé par référendum. Il a également porté un coup violent aux espoirs que son élection avait suscités en Europe. Cette trahison pourrait bien accroître encore chez les citoyens le rejet de l’Europe et du politique. Accroître aussi le sentiment de résignation que ceux qui n’acceptent pas la politique économique européenne mais finissent par croire qu’il n’y a vraiment rien à faire pour en sortir. Et, in fine, accroître le poids du vote pour les partis extrémistes. Il est donc utile d’en comprendre...

Europe : le tournant grec du 13 juillet 2015
De : Alain Grandjean

Catégories :
drapeau_grec
5 Août 2015

« L’accord » signé par l’Eurogroupe après des mois de négociation avec la Grèce a agi comme un révélateur. Quelques soient les responsabilités des uns et des autres dans la situation sociale, économique et administrative de la Grèce à ce moment-là, un tel coup de force, totalement contradictoire avec la tradition de négociation européenne ne peut que laisser des traces profondes dans son histoire.

 

On peut en effet faire quelques constatations :

  • cet accord est d’une brutalité insoutenable pour un peuple déjà meurtri par des années de plans d’austérité et très affaibli au plan économique
  • il est irréaliste : les mesures demandées vont aggraver la récession en cours et bien...

Chronique d’un krash annoncé
De : Alain Grandjean

Catégories :
foxypar4, CC, Flickr
17 Oct 2011

Même si cette hypothèse est envisagée depuis plusieurs mois par plusieurs économistes[1], il est difficile de croire  à un effondrement financier. Pourtant des événements de moins grande ampleur, comme  le dépôt de bilan de Lehman Brothers et plus récemment celui de Dexia n’étaient pas imaginables  avant qu’ils se produisent. Et la crise de 1929 a bien eu lieu. Enfin les marchés n’obéissent pas à un hasard « normal » mais à un hasard « sauvage »[2], avec une probabilité d’apparition des événements extrèmes plus élevée. Mais croire vraiment à une catastrophe prochaine n’est jamais facile.

Il est tentant de se rassurer : les marchés sont irrationnels  et la situation n’est pas si dramatique (l’actuelle crise de panique peut cesser du jour au lendemain), la Grèce n’est...

Prise de position d’économistes allemands contre les mesures européennes face à la crise de la dette
De : Alain Grandjean

manifeste-economistes-allemands
12 Mar 2011

Des économistes allemands s’opposent massivement aux mesures proposées par l’UE pour tenter de secourir les pays partenaires surendettés.

Dans un manifeste publié le 17 février, ils fustigent un plan de sauvetage « illégitime », qui aurait des conséquences désastreuses à la fois pour les pays surendettés et pour l’ensemble de l’UE.

Le manifeste, rédigé par les quatre économistes Andreas Haufler, Bernd Lucke, Monika Merz et Wolfram F. Richter, a été soumis à un vote ouvert au « Plénum des économistes » [1] : 189 ont voté pour, sept ont voté contre, et onze se sont abstenus. Il s’adresse au...

Monétiser la dette : la BCE vient de faire un premier pas. Quel sera le second ?
De : Alain Grandjean

sell-buy-marchesfinanciers
11 Mai 2010

Comme nous l’avions prévu (voir cet article) Jean-Claude Trichet a franchi le Rubicon le 9 mai en acceptant de déclarer que la Banque Centrale Européenne allait racheter les titres publics détenus par les banques. C’est cette déclaration qui a rassuré les marchés et les banquiers plus que les 750 milliards européens. Pourquoi ?

Parce que cela met un terme au risque que les banques, dont les comptes sont toujours discutables1 et qui ont des gros engagements sur les pays d’Europe du Sud soient obligées de provisionner les risques de défaut sur les dettes souveraines. Et c’est ce risque (le fameux risque systémique) qui a motivé la BCE à prendre cette décision, considérée il y a peu comme impensable, notamment parce que l’Allemagne était supposée ne...

Monétiser la dette publique, pour mettre fin à la spéculation et redresser l’Europe, tout en évitant la crise énergétique (joli programme !)
De : Alain Grandjean

scorpion-crocodile-grenouille-finance-politique-crise
8 Mai 2010

La crise actuelle a quelque chose d’hallucinant. Le système financier sauvé à grands renforts de mesures « non conventionnelles » (des aides publiques massives) vient attaquer les Etats affaiblis par ces mesures. Il faudrait maintenant que les Etats se disciplinent et fassent avaler aux citoyens qui n’en demandaient pas tant la pilule d’une rigueur incompréhensible, injuste et anti-économique.

La situation me fait penser à l’histoire de cette grenouille qui accepte de porter un scorpion sur son dos pour lui faire traverser une rivière. La grenouille refuse au début en disant au scorpion « tu vas me piquer ».Le scorpion répond : « ce serait contraire à mes intérêts ; si je te pique je me noie avec toi ». La grenouille, rassurée par ce raisonnement, accepte de porter le scorpion qui la pique aubeau milieu de la rivière. Alors qu’elle ouvre...

journal

Bibliothèque et papiers de référence