Home
»
Tag : Dogmes économiques
ic_flame

Dogmes économiques

La représentation de la question climatique par la Commission européenne. Un biais contre-productif ?
De : Billet invité

@ Jos Browning - Freeimages.com
8 Oct 2020

La Commission européenne a adopté le 9 septembre 2020 un Rapport de prospective stratégique qui est censé fournir le cadre stratégique sur lequel seront fondées les initiatives politiques de court terme notamment pour affronter les vulnérabilités climatiques. Ollivier Bodin, contributeur régulier au Chroniques de l'Anthropocène, explique dans ce post combien les chiffres du rapport concernant l’estimation du coût potentiel d’un réchauffement climatique de 3°C par rapport au niveau préindustriel souffrent d’un double biais. D’une part, ils ne prennent en compte qu’une toute petite partie des effets attendus des dérèglements sur les activités humaines. D’autre part, ils ignorent complètement l’incertitude radicale qui entoure de telles estimations en raison du caractère inédit du réchauffement. De...

Sortir de « l’économie vaudoue » pratiquée par les banques commerciales
De : Alain Grandjean

2011-2020 Benoît Leblanc
18 Juin 2020

L’idée que les banques centrales puissent, par leur pouvoir de création monétaire, annuler purement et simplement les titres de dette publique qu’elles détiennent, sans conséquence négative sur l’économie, relèverait selon certains économistes de « l’économie vaudoue » [1]. A l’opposé, se trouverait la dure réalité dont ces économistes s’autoproclament les garants et qu’ils rappellent en répétant à l’envi des expressions telles que : « Une dette est une dette »; « Annuler la dette, c’est toujours en transférer le fardeau à d’autres »; « Il n’y a pas d’argent magique»; « Il n’y a pas de repas gratuit[2] » etc.

Pourtant, les banques privées pratiquent depuis longtemps cette...

La dette, l’argent, le péché
De : Billet invité

Blog de Michel Santi
4 Juin 2020

Dans la lignée de la crise du coronavirus, les gouvernements ont dépensé sans compter pour faire face aux conséquences économiques et sociales des mesures de confinement et s’apprêtent à lancer des plans de relance massifs. La question de la dette « qu’il faudra bien rembourser » est donc particulièrement d’actualité. Cette problématique, indissociable de celle des modalités de la création monétaire, étant l’un des thèmes récurrents du blog des Chroniques de l’Antropocène, nous publions aujourd’hui un article de l’économiste Michel Santi. Il permet de prendre un peu de recul et de constater à quel point la vision contemporaine de la dette est particulière au regard de l’histoire. Cet article a été publié initialement sur le blog de Michel Santi en...

La monnaie, une solution aux crises ? Débat
De : Alain Grandjean

comprendre-creation-monetaire-monnaie-libre
23 Mar 2020

La politique monétaire fait partie des réponses à la crise économique et financière que nous vivons. Nous avons par exemple proposé un abandon partiel par la Banque centrale des dettes publiques qu’elle détient. Pour comprendre l’éventail des possibilités et en discuter, la compréhension des mécanismes de base est essentielle et c’est pour cela que nous les avons rappelés dans notre livre  « La monnaie écologique » publié récemment aux éditions Odile Jacob. Pour autant ils sont encore l’objet de débats parfois âpres. Le 11 mars dernier, Slate a publié un article très pertinent sur notre livre . Il a donné la parole à l’économiste Henri Sterdyniak, qui nous attaque sans ménagement (nous savons qu’il a toujours été hostile aux idées que nous portons en la matière); nous avons demandé un...

Livre – La monnaie écologique par Nicolas Dufrêne et Alain Grandjean
De : Alain Grandjean

couv-monnaie-ecologique-dufrene-grandjean
13 Fév 2020

« La monnaie n’est pas magique ». Je me souviendrai toujours de ce propos énoncé de manière un brin sentencieuse et ironique par un de nos interlocuteurs à la Direction Générale du Trésor au moment de la mission Canfin-Grandjean[1]. Je voulais proposer le recours aux DTS pour financer, au niveau mondial, les dépenses nécessaires pour lutter contre le changement climatique.  Il voulait dire par là que la monnaie n’a pas le pouvoir de « changer le monde » et que j’étais un peu naïf de le croire. Il reprenait ainsi une idée bien ancrée idéologiquement, répétée régulièrement. Le jeudi 5 avril 2018, par exemple, Emmanuel Macron, engagé dans une discussion animée avec une aide-soignante du CHU de Rouen qui lui réclamait des moyens budgétaires supplémentaires, lui...

Règles budgétaires européennes, semestre européen et dérèglement climatique
De : Billet invité

Chroniques de l'Anthropocène
6 Jan 2020

Depuis plusieurs décennies, les règles budgétaires définies dans le Pacte de Stabilité et de Croissance constituent l’une des principales boussoles des politiques économiques européennes. En 2020, leur réforme est à l’ordre du jour : la Commission européenne va bientôt en dresser un bilan et faire des propositions pour les réformer. Ollivier Bodin contributeur régulier de notre blog décrypte pour nous l’état des réflexions sur cette réforme ainsi que ses enjeux car comme il le souligne il reviendra non seulement à la Commission de faire le point sur le chemin parcouru depuis les réformes des années 2011 et 2013, mais aussi de se projeter dans les dix prochaines années qui seront décisives pour le succès du Pacte Vert pour l’Europe qu’elle...

Déficit structurel, PIB potentiel : des indicateurs budgétaires très discutables !
De : Alain Grandjean

Les Shadoks
3 Déc 2019

Les traités européens imposent le respect de règles de déficit et de dette simples à exprimer : le déficit public ne doit pas être supérieur à 3% du PIB et la dette publique supérieure à 60% du PIB[1]. Nous avons vu[2], cependant, que ces règles font l’objet d’interprétations dans le cadre de la procédure de déficit excessif et qu’il est donc possible de proposer des approches permettant notamment d’investir plus malgré cette contrainte apparente. Nous allons évoquer ici des notions introduites dans le Pacte de Stabilité et de Croissance (PSC) qui ont complexifié les règles ci-dessus pour limiter des biais réels ou supposés. Nous verrons in fine qu’il n’est ni utile ni souhaitable de les maintenir si nous voulons accélérer...

Mettre le commerce au service de la transition écologique et sociale
De : Alain Grandjean

Catégories :
couv-publi-commerce-fnh-veblen
3 Oct 2019

Appels à sauver l’Amazonie, demande de suspension de la ratification de l’accord avec le Mercosur par la France et l’Irlande face à la politique environnementale de Jair Bolsonaro, mobilisations sans précédent contre le CETA... L’impact du commerce mondial sur le dérèglement climatique, la déforestation, l’avenir des agriculteurs ou la qualité des produits alimentaires est désormais un sujet impossible à éluder. Les nouveaux Eurodéputés et Commissaires européens vont devoir s’en saisir rapidement sous peine de mettre en péril le projet européen. La Fondation Nicolas Hulot et l’Institut Veblen ont décortiqué la politique commerciale européenne et entrepris de proposer une alternative au libre-échange, érigé comme un véritable dogme. Dans un

Note de lecture – Évaluation des règles budgétaires européennes par le Comité Budgétaire Européen
De : Billet invité

innover
30 Sep 2019

Le Comité Budgétaire Européen (CBE), organe consultatif indépendant de la Commission, a rendu début septembre son rapport sur l’évaluation des règles budgétaires commandé par la Commission européenne. Ollivier Bodin, contributeur régulier de notre blog, décrypte pour nous les principales conclusions et recommandations de ce document. Complexité et illisibilité des règles, échec à atteindre leurs objectifs, effets délétères sur l’activité économique et l’investissement public, réponse inadéquate aux divergences accrues des taux d’endettement public … l’analyse du CBE est très critique. Elle vient s’ajouter aux multiples voix qui appellent l’UE et ses Etats membres à investir davantage et à ne plus faire des critères de dette et...

Le prix Nobel de Nordhaus n’est pas menacé : notre monde, lui, l’est.
De : Billet invité

+4°C, le réchauffement idéal selon Nordhaus
4 Sep 2019

Traduction d’un article de Steve Keen paru en anglais le 4/07/19 sur the Mint Magazine

Les modèles économiques qui ont reçu les plus hautes félicitations et suscité de nombreux émules ont accru le danger climatique.

L’une des caractéristiques du prix Nobel, c’est d’être irrévocable. Ceci a conduit dans le passé à des situations embarrassantes, dont la pire à ce jour fut probablement l’attribution du prix Nobel de Chimie en 1918. Il alla à Fritz Haber, qui, outre avoir découvert l’un des principaux processus entrant dans la fabrication des engrais, avait également « supervisé personnellement la première utilisation importante de chlore pour une attaque militaire en Belgique, à Ypres, en 1915, qui tua des milliers de soldats des Forces Alliées » (Karl Ritter, 2016,...

journal

Bibliothèque et papiers de référence