Home
»
Tag : Gouvernance européenne
ic_flame

Gouvernance européenne

Coronavirus, première étape du combat pour une vraie transition écologique
De : Alain Grandjean

covid
19 Mar 2020

Nous publions ici un article qui vise à mettre en avant les mesures à prendre d'urgence face à la crise du Coronavirus et celles à moyen terme. C'est une version de travail. Les commentaires sont bienvenus.     

La crise sanitaire s’accélère sous nos yeux. Même si on peut espérer que son pic approche et qu’elle se calme en quelques mois, les conséquences humaines, sociales, économiques et financières vont être très lourdes en France et en Europe.  L’urgence absolue est de donner de larges moyens (en personnel, lits, masques, équipements de tests, de réanimation, de soins etc.) à notre système de santé, et plus globalement aux services publics, pour faire face. Il faut impérativement mobiliser les entreprises capables de ces productions, comme le fait

Règles budgétaires européennes, semestre européen et dérèglement climatique
De : Billet invité

Chroniques de l'Anthropocène
6 Jan 2020

Depuis plusieurs décennies, les règles budgétaires définies dans le Pacte de Stabilité et de Croissance constituent l’une des principales boussoles des politiques économiques européennes. En 2020, leur réforme est à l’ordre du jour : la Commission européenne va bientôt en dresser un bilan et faire des propositions pour les réformer. Ollivier Bodin contributeur régulier de notre blog décrypte pour nous l’état des réflexions sur cette réforme ainsi que ses enjeux car comme il le souligne il reviendra non seulement à la Commission de faire le point sur le chemin parcouru depuis les réformes des années 2011 et 2013, mais aussi de se projeter dans les dix prochaines années qui seront décisives pour le succès du Pacte Vert pour l’Europe qu’elle...

Déficit structurel, PIB potentiel : des indicateurs budgétaires très discutables !
De : Alain Grandjean

Les Shadoks
3 Déc 2019

Les traités européens imposent le respect de règles de déficit et de dette simples à exprimer : le déficit public ne doit pas être supérieur à 3% du PIB et la dette publique supérieure à 60% du PIB[1]. Nous avons vu[2], cependant, que ces règles font l’objet d’interprétations dans le cadre de la procédure de déficit excessif et qu’il est donc possible de proposer des approches permettant notamment d’investir plus malgré cette contrainte apparente. Nous allons évoquer ici des notions introduites dans le Pacte de Stabilité et de Croissance (PSC) qui ont complexifié les règles ci-dessus pour limiter des biais réels ou supposés. Nous verrons in fine qu’il n’est ni utile ni souhaitable de les maintenir si nous voulons accélérer...

Réponse à Jens Weidmann sur l’Assouplissement Quantitatif Vert – par Positive Money
De : Billet invité

ecb-environmental-mandate
14 Nov 2019

Dans un discours prononcé le 29 Octobre 2019 à Francfort, le banquier central allemand Jens Weidmann s’est déclaré favorable à l’inclusion des risques climatiques dans les politiques de supervision de la banque centrale, mais opposé à l’idée d’aligner la politique monétaire sur des objectifs climatiques. « Je suis très critique quand les gens disent que les banquiers centraux doivent 'se verdir' en lançant un 'assouplissement quantitatif vert', ou en accordant des avantages spécifiques pour les actifs verts dans le cadre des garanties. » a-t-il déclaré. Il s’appuie pour cela sur des raisons légales techniques et politiques. L’ONG Positive Money a publié récemment un  article montrant que ses objections sont assez faibles et largement surmontables. Nous publions ci-après une...

Le Green New Deal européen : Une occasion de changer la donne
De : Marion Cohen

couv-rapport-green-new-deal-européen
16 Oct 2019

Réalisé par sept ONG européennes* le rapport "Green Deal européen : Une occasion de changer la donne" salue la volonté d'Ursula von der Leyen de lancer un Green Deal européen et appelle la nouvelle présidente de la Commission européenne à l'accompagner d'un cadre de financement à la hauteur des enjeux. En effet, un Green Deal  réellement capable de changer la donne est plausible à court et moyen terme, mais seulement si la Commission parvient à réformer les conditions de financement tant privé que public.

 

Rediriger la finance privée du brun au vert :

  •     Revoir la directive sur le reporting non-financier pour que la publication d’informations relative à l’environnement, au social et à la gouvernance soit obligatoire et harmonisée ;...

Mettre le commerce au service de la transition écologique et sociale
De : Alain Grandjean

Catégories :
couv-publi-commerce-fnh-veblen
3 Oct 2019

Appels à sauver l’Amazonie, demande de suspension de la ratification de l’accord avec le Mercosur par la France et l’Irlande face à la politique environnementale de Jair Bolsonaro, mobilisations sans précédent contre le CETA... L’impact du commerce mondial sur le dérèglement climatique, la déforestation, l’avenir des agriculteurs ou la qualité des produits alimentaires est désormais un sujet impossible à éluder. Les nouveaux Eurodéputés et Commissaires européens vont devoir s’en saisir rapidement sous peine de mettre en péril le projet européen. La Fondation Nicolas Hulot et l’Institut Veblen ont décortiqué la politique commerciale européenne et entrepris de proposer une alternative au libre-échange, érigé comme un véritable dogme. Dans un

Le dogme économique, au cœur du désaveu européen
De : Marion Cohen

tout-marche-europe-dogme
24 Mai 2019

Au sortir de la Seconde guerre mondiale, l’Europe est née d’une promesse « plus jamais ça ! », de l’ambition d’une paix durable. Pour ce faire, l’économie de marché et les échanges économiques ont été perçus dès l’origine comme le moyen de rapprocher les peuples en créant des intérêts partagés. Aujourd’hui, l’Europe ne fait plus l'unanimité comme en témoigne les désaffections électorales, le renouveau des nationalismes et de la xénophobie, ainsi que les voix multiples qui, dans la lignée du Brexit, appellent à quitter l’Union… C’est qu’en 60 ans, l’outil au service du rapprochement des peuples a pris le pas sur tout le reste. Concurrence, marché ouvert, compétitivité, libre circulation des capitaux, politique monétaire indépendante… les mots clefs de la théorie économique néolibérale ont été inscrits dans le marbre des...

Élection européennes : les investissements écologiques au coeur du programme des Verts allemands
De : Billet invité

couv-programme-verts-allemands
8 Avr 2019

Le programme des Verts allemands pour les élections au Parlement européen sera en particulier porté en Allemagne par la jeune, mais déjà très expérimentée parlementaire européenne Ska Keller (2 législatures). Ska Keller est en outre la « Spitzenkandidat-in », principale tête de liste et candidate des Verts européens à la présidence de la Commission. Le choix d’une tête de liste expérimentée et la qualité du programme sont exemplaires de l’importance que la classe politique allemande accorde à un investissement continu dans le lieu de pouvoir que sont les institutions européennes, particulièrement le Parlement. Le programme comporte 6 chapitres (190 pages) et couvre l’ensemble des politiques impliquant le niveau européen : 1) Préserver le climat et les ressources naturelles 2) Renforcer l’union...

Dette publique italienne : comment contraindre un pays à l’austérité en prétendant le sauver !
De : Alain Grandjean

Le Panthéon à Rome - Miwok sur Flickr
25 Oct 2018

L’histoire va–t-elle se répéter et l’Italie vivre la tragédie grecque de l’année 2015, qui a vu un gouvernement démocratiquement élu sur un programme de relance économique être obligé par les institutions européennes à faire l’exact inverse de ce pourquoi il avait été élu ? Ce scénario ne semble pas exclu après le refus de la Commission européenne d’accepter le budget présenté par le gouvernement italien. Nous allons voir comment la Commission européenne (via l’action de la BCE) tente de faire plier le gouvernement italien au nom d’une discipline budgétaire qui ne se justifie pas économiquement. Seulement, l’Italie, poids lourd européen, n’est pas la Grèce ! Le rapport de force ainsi engagé pourrait mener à une crise européenne majeure tant au niveau économique que politique en faisant le lit de l’extrême...

Commerce international et développement durable : passer des paroles aux actes
De : Alain Grandjean

commerce-et-climat
27 Avr 2018

En matière de commerce international, Donald Trump déstabilise son monde, en plaidant pour un protectionnisme d’un autre âge[1]. C’est le moment de prendre l’initiative pour faire évoluer la vision traditionnelle de ce commerce (libre-échangiste ou protectionniste) qui ne tient aucun compte du développement durable. C’est le moment aussi car Emmanuel Macron dans ses discours prononcés à Davos et à la tribune de la COP23, est le premier chef d’État d’un pays du Nord à faire aussi explicitement le lien entre climat et commerce. L’Union européenne n’est pas en reste, la Commissaire européenne au commerce, Cécilia Malmström, affirme désormais qu’une référence à l’accord de Paris est nécessaire dans tous les...

journal

Bibliothèque et papiers de référence