Les instruments (climat, biodiversité…) indiquent qu’une tempête d’une brutalité inouïe s’annonce. L’Anthropocène est une crise systémique qui engage l’avenir de l’humanité, dont les causes sont multiples et les effets dévastateurs. Comment nous organiser pour faire face à la catastrophe en cours ? Lire la page « L’Anthropocène et ses causes« 

Revue de lecture – Ce que Nature sait : La révolution combinatoire de la biologie et ses dangers 
De : Mireille Martini

couverture-ce-que-nature-sait-bouleau
19 Jan 2021

Dans son nouveau livre « Ce que Nature Sait » (PUF), le mathématicien Nicolas Bouleau se penche sur les possibilités vertigineuses offertes par la découverte de l’ADN. Il souligne que l’intense activité expérimentale qui a suivi la révolution de la biologie de synthèse se fait sans tenir compte des dangers potentiels, et en analyse les raisons. En s’appuyant sur une étude précise de ce qu’on sait de l’évolution, il démontre que le chercheur en biologie ne peut prétendre « faire ce que fait la nature ». Il apporte par là une contribution marquante à la pensée écologique, qui fonde un « respect de la nature » ancré dans la connaissance scientifique.

Présentation...

Et le monde devint silencieux – Note de lecture
De : Billet invité

couv-monde-silencieux-foucart
9 Juin 2020

Stéphane Foucart est le journaliste du Monde qui traite des questions d’environnement et des controverses sociotechniques. Dans son livre Et le monde devin silencieux (2019), il mène une enquête poussée sur la question de la disparition des abeilles. Mais à travers ce sujet, il aborde deux sujets plus vastes : d’une part, les méthodes de désinformation mises en œuvre par les compagnies d’agrochimie et d’autre part, la disparition de la biodiversité.

Le titre évoque bien sûr le livre fondateur de Rachel Carson : « Le printemps silencieux » dans lequel la biologiste américaine prédisait, en 1962, la disparition brutale des formes vivantes à laquelle nous assistons aujourd’hui sous l’action des pesticides de synthèse déversés massivement dans...

Une étude intéressante sur le capital perdu
De : Alain Grandjean

carbon-tracker-2013-unburnable-carbon
11 Mai 2013
60% à 80% des réserves de combustibles fossiles cotées sur les marchés financiers sont "imbrûlables" car incompatibles avec l'objectif de lutte contre l'effet de serre. Extraits de cette recension :

"L'association CarbonTracker a sorti une étude (et une carte interactive) du risque pesant sur la capitalisation fossile des places financières du monde, qui peuvent perdre les milliers de milliards investis en recherche pour des énergies fossiles qui ne pourront pas être brûlées en cas d'accord sur le climat.

Le rapport montre bien, s'il était encore besoin, les enjeux financiers gigantesques et l'intérêt des lobbies à contrer les politiques publiques de lutte contre le changement climatique, se persuadant, ou essayant de faire croire, qu'il n'y a pas de limite aux émissions de CO2.

...

L’Europe sous la menace du césarisme
De : Alain Grandjean

Catégories :
ledeclin-davidengels
14 Fév 2013

Je vous signale ce livre qui n'est pas sans rapport avec quelques posts de ce site, comme "Euro federalisme ou euro imperialisme" ou encore "Le Dogme contre la démocratie, et …l’Europe. La Grèce rejoint l’Islande ?

L'Europe sous la menace du césarisme - David Engels, édition Toucan

Il est pessimiste, et il ose le dire. Parce qu'" il y a des époques dans l'histoire humaine où tout optimisme n'est que lâcheté et aveuglement irresponsable ", écrit David Engels dans ce livre intéressant. A l'heure où les Européens peinent à se mettre d'accord sur un budget qui ne représente que 1 % du produit intérieur brut de l'Union, ce professeur d'histoire romaine à l'Université libre de Bruxelles tire le signal d'alarme. " L'Union européenne est en crise,...

Le temps des crises : quand le « raisonnable » devient mortel
De : Alain Grandjean

michel-serres
25 Fév 2011

Michel Serres a bien titré son essai. Nous sommes entrés dans le temps des crises, inévitable quand l’enjeu est tout simplement pour l’humanité, donc pour chacun d’entre nous, de quitter une ère géologique « l’anthropocène »pour entrer dans le « noocène ». L’historien Eric Hobsbawm voyait, dans le XXème siècle, en observant conflits sanglants et totalitarismes, l’âge des extrêmes. Il ne s’agissait pourtant que d’une mise en bouche. Les risques majeurs dont celui d’une mort sans phrases de…milliards d’individus, sont de notre temps, de notre siècle.

A l’évidence nos valeurs, nos représentations du monde, nos modes de raisonnement, de...

Peak oil : même pas mal ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
conseildanalyseeconomique
4 Oct 2010

La lecture du rapport du Conseil d’Analyse Economique1 sur les effets d’un prix du pétrole élevé et volatile, présenté en juillet 2010 à Christine Lagarde m’a fait prendre conscience du fait qu’il y avait deux débats distincts. C’est peut-être ce qui explique l’incroyable aveuglement de nos dirigeants et l’impréparation de notre pays à un choc pétrolier inévitable. Sans doute sont-ils abreuvés d’études et de conclusions divergentes sur ces deux questions :

  • quand le peak oil va-t-il se produire et quelle forme va-t-il prendre (que pourrait être le taux de déclin de la production pétrolière après plafonnement ?)
  • quelles en seront les conséquences économiques ?

Sur la première...

journal

Bibliothèque et papiers de référence