Home
»
Tag : Bibliothèque et papiers de référence
ic_flame

Bibliothèque et papiers de référence

Synthèse du Debat National sur la Transition Energétique
De : Alain Grandjean

Capture d’écran 2014-03-12 à 11.53.04
21 Juil 2013

Voici la synthèse finale des débats du Debat National sur la Transition Energétique, suite à la réunion du 18 juillet 2013. Contrairement à ce qui a été affirmé par certains medias, la réunion a été de bonne qualité et faite comme les précédentes dans un esprit de compromis entre les parties prenantes. Seul le syndicat FO avait (et ce depuis longtemps) indiqué qu'il ne signerait aucun document issu de ce débat. Les documents complémentaires (annexes et compilation des travaux des experts) sont ou seront disponibles sur le site du débat.

La structuration de la synthèse en 15 enjeux thématiques fait de ce document un bon support pédagogique pour couvrir une bonne partie des sujets essentiels.

La partie qui nous intéresse le plus est évidemment le point 11, qui présente les possibilités de...

Financer la transition énergétique : comment faire concrètement?
De : Alain Grandjean

Catégories :
schema-etape-sfte
21 Juil 2013

Comment financer 100 milliards de travaux de rénovation thermique des bâtiments publics dans les 10 prochaines années? (Ainsi que nous en exprimions le souhait dans ce post) Carbone 4 et Global Warning lancent une étude visant à préciser et documenter une des propositions les plus innovantes faites dans le cadre du Débat National sur la Transition Energétique. (Voir l'enjeux n°11 de la synthèse du DNTE)

Concrètement, nous lançons l'étude de faisabilité opérationnelle pour la création d'une Société de Financement de la Transition Energétique (SFTE), inspirée de la SFEF, qui financerait pour 100 milliards d'euros de rénovation thermique sur 10 ans. Il s'agit pour nous d'un projet prioritaire.

Voici le document de présentation du dispositif :

...

Arrêter la dérive climatique détruira du capital financier Savons-nous vraiment faire nos comptes ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
iledepaque-lecons
12 Mai 2013

Nous avons vu dans ce post  que les réserves prouvées d’énergie fossile sont environ 4 fois supérieures à notre «  budget carbone » d’ici 2050, si nous voulons rester en-dessous d’une hausse de 2 degrés. Dès lors 80 % de ces réserves prouvées ne valeraient rien puisqu’elles ne pourraient être exploitées.

Une étude récente de  l’ONG Carbon Tracker détaille cela. Elle  précise les chiffres en fonction des hypothèses d’augmentation de température et des échéances (2050 et 2100). Elle étudie la répartition des réserves entre acteurs privés et Etats (qui en détiennent la majorité). Elle s’intéresse aussi au flux de capitaux engagés...

Une étude intéressante sur le capital perdu
De : Alain Grandjean

carbon-tracker-2013-unburnable-carbon
11 Mai 2013
60% à 80% des réserves de combustibles fossiles cotées sur les marchés financiers sont "imbrûlables" car incompatibles avec l'objectif de lutte contre l'effet de serre. Extraits de cette recension :

"L'association CarbonTracker a sorti une étude (et une carte interactive) du risque pesant sur la capitalisation fossile des places financières du monde, qui peuvent perdre les milliers de milliards investis en recherche pour des énergies fossiles qui ne pourront pas être brûlées en cas d'accord sur le climat.

Le rapport montre bien, s'il était encore besoin, les enjeux financiers gigantesques et l'intérêt des lobbies à contrer les politiques publiques de lutte contre le changement climatique, se persuadant, ou essayant de faire croire, qu'il n'y a pas de limite aux émissions de CO2.

...

La dette publique française justifie-t-elle l’austérité budgétaire ?
De : Alain Grandjean

Capture d’écran 2014-03-12 à 15.14.41
9 Mai 2013

Les gels et surgels budgétaires limitent drastiquement les moyens mis par l'Etat pour financer les incitations et moyens nécessaires à la transition énergétique. Il n'est pas inutile de revisiter le dogme actuel selon lequel l'envolée de la dette publique serait le problème économique français numéro 1 justifiant l'austérité budgétaire.

Voici donc une note de Gaël Giraud, directeur de recherche au CNRS qui éclaire magistralement cette question, en passant en revue l'évolution des dettes publiques, le calcul du service de la dette cumulé et le détail des scénarios d'équilibres macro-économiques possibles dans une économie de marché décentralisée. 

Une littérature surprenante pour ceux qui ne sont pas familiers des travaux d'économistes comme les atterrés et bien...

La fabrique du mensonge
De : Alain Grandjean

Catégories :
Capture d’écran 2014-03-12 à 15.21.17
10 Avr 2013

Stéphane Foucart, journaliste scientifique au Monde, signe un livre[1] stimulant sur la manipulation de la science par les industriels, pour servir leurs intérêts. La route avait été défrichée par Naomi Oreskes et Simon Conway, dans leur « Marchands de doute » (voir le post "OGM, gaz de schiste, Fessenheim : retour de l'obscurantisme ?), en s’appuyant sur les cas bien documentés des fabricants de tabac et  d’amiante et sur celui des lobbys pétroliers propageant un climato-scepticisme « pseudo-scientifique ».

Stéphane Foucart reprend le dossier du tabac, du climat et complète l’analyse par celui  des insecticides (et l’impact des  néonicotinoïdes sur les abeilles) des perturbateurs endocriniens (en creusant l’affaire du bisphénol A) et des OGM. En passant il...

L’Europe sous la menace du césarisme
De : Alain Grandjean

Catégories :
ledeclin-davidengels
14 Fév 2013

Je vous signale ce livre qui n'est pas sans rapport avec quelques posts de ce site, comme "Euro federalisme ou euro imperialisme" ou encore "Le Dogme contre la démocratie, et …l’Europe. La Grèce rejoint l’Islande ?

L'Europe sous la menace du césarisme - David Engels, édition Toucan

Il est pessimiste, et il ose le dire. Parce qu'" il y a des époques dans l'histoire humaine où tout optimisme n'est que lâcheté et aveuglement irresponsable ", écrit David Engels dans ce livre intéressant. A l'heure où les Européens peinent à se mettre d'accord sur un budget qui ne représente que 1 % du produit intérieur brut de l'Union, ce professeur d'histoire romaine à l'Université libre de Bruxelles tire le signal d'alarme. " L'Union européenne est en crise,...

La contre-note
De : Alain Grandjean

Catégories :
La Tribune
7 Fév 2013

[Voir aussi : Le financement de l'économie française (2)] Suite à l'envoi du texte du Gael Giraud sur le projet de loi Moscovici sur la séparation bancaire, qui a été exposé ici (voir. parties 2 à 5...), voici  la réponse qui a été communiquée aux députés. Les arguments exposés sont repris  et réfutés dans les deux derniers billets de Gaël (voir. Les banques et le financement de l’économie française. en deux parties...)

Réponse à votre mail du 25 janvier 2013 :

J’espère que ma réponse vous apportera quelques éclairages. D’après  la  contribution  que  vous  m’avez  fait  parvenir,    les  mesures  de  structure  relatives  aux banques poursuivraient 5 objectifs :

1. éviter  que  la  « création  monétaire  ne  nourrisse  la...

Le financement de l’économie française (2) : les industriels et les hedge funds.
De : Alain Grandjean

Catégories :
hedge-funds-interdette
7 Fév 2013

[Voir aussi Le financement de l'économie française (1)]  Ce billet poursuit l'examen des objections rencontrées au sujet de ma petite note de synthèse (dont l'essentiel a été mis en ligne par Alain Grandjean sur ce site) sur le projet de loi Moscovici de (non-)séparation bancaire actuellement discuté par la Commission des Finances de l'Assemblée.

1. La "banque PSA"

Une objection est la suivante : 

L’article (le mien) affirme que les grands groupes industriels créent en leur sein leurs propres banques afin de pouvoir accéder aux marchés sans dépendre des banques d’investissement ; il cite l’exemple de PSA. En réalité, PSA Finance, la filiale bancaire de PSA, finance les concessionnaires automobiles et les acheteurs de voitures.L’accès au marché et les besoins de...

Les banques et le financement de l’économie française.
De : Alain Grandjean

Catégories :
Federation-bancaire-francaise-FBF
5 Fév 2013
[Voir aussi La séparation bancaire (6)] L'essentiel des billets mis en ligne par Alain Grandjean (que je remercie) sur ce site, a circulé sous la forme d'une note que certains parlementaires se sont procurée. Du coup, une "réponse" circule également, qui fait état "d'erreurs factuelles" dans la note que j'ai produite, et conclut : "Ces erreurs de diagnostic ne sont pas anecdotiques, car elles participent des paramètres qui ont guidé le gouvernement dans ses choix." Autrement dit, si je n'avais pas commis de telles erreurs, j'aurais enfin compris le sens du projet de loi Moscovici. Avant de répondre à cette accusation, qu'on me permette de rappeler deux points :
  • Frédéric Oudéa, l'actuel pdg de Société Générale, a reconnu mercredi 30 janvier, à l'Assemblée Nationale, devant les députés médusés...

journal

Bibliothèque et papiers de référence