Transition énergétique : le gouvernement doit tracer un cap ambitieux et clair
De : Alain Grandjean

contribution-debat-transition
21 Juil 2013

[Article publié dans le Nouvel Observateur]

Le Débat National sur la Transition Énergétique se termine avec plus de 150 propositions d’actions, dont une dizaine ne font pas consensus. Certes, ce ne sont pas les moins importantes. Mais en déduire que ce débat est un échec, comme le titrent certains médias, est une contre-vérité, blessante pour tous ceux qui sont engagés ensemble pour réfléchir à l’avenir de la France.

Sur la forme, rappelons d'abord que la synthèse produite le 18 juillet a bien été signée par tous les acteurs (regroupés dans sept collèges), à l’exception du syndicat FO, qui avait pris cette décision de principe depuis fort longtemps (Voir l'article)....

Synthèse du Debat National sur la Transition Energétique
De : Alain Grandjean

Capture d’écran 2014-03-12 à 11.53.04
21 Juil 2013

Voici la synthèse finale des débats du Debat National sur la Transition Energétique, suite à la réunion du 18 juillet 2013. Contrairement à ce qui a été affirmé par certains medias, la réunion a été de bonne qualité et faite comme les précédentes dans un esprit de compromis entre les parties prenantes. Seul le syndicat FO avait (et ce depuis longtemps) indiqué qu'il ne signerait aucun document issu de ce débat. Les documents complémentaires (annexes et compilation des travaux des experts) sont ou seront disponibles sur le site du débat.

La structuration de la synthèse en 15 enjeux thématiques fait de ce document un bon support pédagogique pour couvrir une bonne partie des sujets essentiels.

La partie qui nous intéresse le plus est évidemment le point 11, qui présente les possibilités de...

Transition énergétique : le gouvernement sait-il où il va ?
De : Alain Grandjean

gouverner-cest-choisir-debat-national-transition-energetique
15 Juil 2013

Le débat sur la transition énergétique va se conclure le 18 juillet. Il en ressort[1] qu’il serait possible, techniquement économiquement et financièrement  de mettre le pays sur la voie d’un nouveau modèle  énergétique, reposant sur quatre piliers : 

  • une réduction de la consommation d’énergie de l’ordre de 2% par an, avec une priorité massive dans les bâtiments et le transport
  • une diversification du mix énergétique avec une montée en puissance progressive des énergies renouvelables (ER), dans le sillage de ce qui se passe au niveau mondial[2]
  • une plus grande implication des territoires dans la définition et la mise en œuvre de projets locaux
  • des dispositifs innovants de financement pour des opérations à rentabilité...

La transition énergétique est la clef de la sortie du marasme actuel
De : Alain Grandjean

le-montage-sft-societe-financement-transition-energetique
13 Mai 2013

L’Europe ne se sort pas de la crise dans laquelle elle est entrée suite à celle des subprimes américains en 2008. Même si le PIB n’est pas un indicateur pertinent du bien –être social il permet de visualiser les variations de l’activité économique et sa chute  dans la zone Euro.

Les réponses actuelles qui consistent à tenter de limiter les déficits publics plus ou moins rapidement répondent à deux exigences apparemment incontournables :

  • rassurer les « marchés financiers » et limiter les taux d’intérêt pour contenir le service de la dette,
  • retrouver une certaine crédibilité en montrant à nos partenaires allemands et  à la Commission Européenne que  nous sommes enfin capables de tenir des engagements.

L’aéroport Notre Dame des Landes Le jeu des 7 erreurs
De : Alain Grandjean

jeudes7erreurs
14 Nov 2012

[Billet inspiré par Jean Gadrey[1]] La France n’est pas l’Espagne et ses 50 aéroports, dont plusieurs fantômes, presque vides, comme celui de Castellon à côté de Valence et celui de Ciudad Real (à 160 km de Madrid) construit il y a à peine deux ans et qui va fermer. Pour autant faut-il s’obstiner, au nom d’arguments des années 60,  dans le projet de Notre Dame des Landes en remplacement de l’actuel aéroport de Nantes ? Et dépenser 750 millions d’euros (pour l’aéroport et ses dessertes)[2] quand on est aux abois et on cherche, million après million,  des rentrées fiscales par tous les moyens.

Comme cette opération consisterait (se elle se faisait, ce qui n’est pas inéluctable) en un transfert et non une création, elle  n’est pas le strict équivalent d’un autre aéroport...

Le capital contre la transition énergétique ?
De : Alain Grandjean

industrie-energie-multinationales
25 Juin 2012

Qu’est-ce que la transition énergétique ? C’est le passage d’un monde qui consomme toujours plus d’énergie très majoritairement carbonée (charbon, pétrole, gaz) à un monde qui consomme moins d’énergie et des énergies décarbonées (renouvelables et, pour ceux qui l’assument, nucléaire).

Pour que  cette transition se fasse il va falloir baisser le coût du capital comme nous allons le voir maintenant, dans le cas illustratif de l’électricité.

Le coût principal des énergies fossiles est aujourd’hui celui du combustible. Comme la nature nous offre autant les rayons du soleil que le pétrole sous terre, ce coût c’est essentiellement la « rente » des propriétaires de ces combustibles. 

Le petit tableau suivant montre la décomposition des coûts du MWh électrique en France pour diverses sortes...

Le site de carbone4 fait peau neuve
De : Alain Grandjean

carbone4-nouveau-site
22 Juin 2012

La nouvelle version du site de Carbone4 vient de sortir, plus riche plus dynamique, il a pour ambition de mieux vous faire partager et apprécier notre aventure commune, valoriser le travail de nos consultants et ré-utiliser certains documents de travail en documents pédagogiques à destination du grand public. Merci a tous ceux qui y ont participé, l'équipe de Carbone 4 et les concepteurs : Alix Pechmajou, Frédéric Delalonde, Benoît Sainte-Marie et Pablo Grandjean.

Extrait "Carbone 4, c'est 20 consultants et plus d'une centaine de clients en France et à l'international. Depuis 2007, nous sommes convaincus que la transition écologique est un accélérateur d'innovation, un facteur de différenciation commerciale, ainsi qu'un élément de motivation pour les équipes.C'est pourquoi notre ambition est de faire évoluer la...

La France peut-elle sortir du nucléaire ? Vidéo du débat avec B. Dessus
De : Alain Grandjean

debat-benjamin-dessus-alain-grandjean-chiffrage-nucleaire
1 Déc 2011

Suite à nos débats ici même et à la suite de posts analysant et chiffrant la couverture du risque nucléaire, le rythme des scénarios de sortie possibles, les options de gouvernance et de financement , Benjamin Dessus et moi-même revenons en vidéo sur la question de la sortie du nucléaire.

Depuis la catastrophe de Fukushima, la question de la sortie du nucléaire est revenue sur le devant de la scène. Comment, à quelles conditions et à quel rythme la France peut-elle effectuer cette transition énergétique ?

Débat d'Alternatives Economiques entre Alain Grandjean, économiste et co-fondateur de la...

L’électricité nucléaire allemande ne nous manquera pas cette hiver (Billet invité d’Adrien Maurin)
De : Alain Grandjean

nucleaire-allemand
13 Nov 2011

-- L'un des enjeux du débat énergétique qui s'invite dans la présidentielle est bien la capacité du réseau à tenir au moment des pointes d'appel de puissance hivernales - un black-out un peu long cet hiver donnerait sans doute quelques arguments aux pro-nucléaires. Alain Grandjean --

RTE, le gestionnaire du réseau de transport d'électricité français, a publié le 09 novembre son "Analyse de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité pour l’hiver 2011-2012".  Le sous-titre est éloquent: "Le risque de rupture d’approvisionnement est modéré. Une situation globalement comparable à celle de l’hiver dernier."

Pourtant, il y quelques semaines, les médias s'étaient affolés (Exemples 

Quand la Chine stockera … (Billet invité de Michel Lepetit)
De : Alain Grandjean

china-oil
7 Juil 2011

En mars 2011, Wang Quigyun, directeur du State Bureau of Material Reserves , annonçait que la Chine allait hisser ses réserves stratégiques d’un niveau de 30 jours d’importations actuellement, à 90 jours, selon le standard de l’Agence Internationale de l’Energie.

Dans son plan d’action pour 2011, le Ministère de l’énergie nationale chinois a ainsi indiqué que les efforts s’accélèreraient pour mettre en œuvre cette seconde phase du projet de stocks stratégiques pétroliers, même si les sites n’avaient pas encore été choisis par le régulateur.

(voir sur ChinaDaily)

Au rythme actuel des importations chinoises (source JODI), en ne prenant en compte que le pétrole brut, on parle donc d’un niveau de 4,8 millions de barils (MB) par jour en moyenne pour 2010. Ce...

journal

Bibliothèque et papiers de référence