Home
»
Tag : création monétaire
ic_flame

création monétaire

La BCE dispose déjà d’un mandat légal pour développer des politiques monétaires écologiques
De : Billet invité

bce-mandat-ecologie
14 Mai 2019

Contrairement à ce qui est couramment admis, le mandat actuel et le cadre légal de la Banque centrale européenne lui offrent des possibilités d’actions importantes sur le terrain du changement climatique. Le temps est venu de passer à l’étape suivante : celle de la mise en place de politiques concrètes.  La transition vers une économie bas-carbone requiert une redirection massive des flux financiers vers des projets durables. Dans son premier rapport, le Network for Greening the Financial System (NGFS), reconnaissait le rôle décisif des Banques centrales dans cette tâche, tant celles-ci influencent la destination et le volume du crédit, le coût du capital sur les marchés financiers et tant elles sont les dépositaires de la stabilité financière.

Néanmoins, nombreux sont ceux qui affirment que l’actuel...

La dette publique ne doit plus être un prétexte empêchant la transition écologique
De : Alain Grandjean

Extrait de la couverture du livre - Dette 5000 ans d'histoire de David Graeber
5 Avr 2019

Nous avons vu dans un post précédent comment le débat sur les dépenses publiques pouvait être faussé et conduire à des conclusions hâtives, voire franchement erronées. Notamment nous avons vu que la France n’avait pas de honte à avoir de son modèle social et que le ratio dépenses publiques/PIB n’avait juste aucun sens économique. Mais pour certains, peu importe, car la dette publique étant de toutes façons trop élevée, il serait nécessaire de la réduire en baissant les dépenses et ... les recettes, car les taux de prélèvement obligatoire seraient exorbitants. Cette contrainte présentée comme incontournable conduit à des coups de rabots dans les dépenses publiques présentés comme autant de « choix courageux ». Dès lors, sont justifiées la privatisation de notre patrimoine national (aéroports,

La monnaie est créée, ex nihilo, d’un simple jeu d’écritures par les banques : un fait empirique
De : Alain Grandjean

Couverture (remaniée) du livre de Pierre Cailleteau
3 Oct 2018

Les banques créent de la monnaie d’un simple jeu d’écritures[1], en particulier à l’occasion des crédits qu’elles accordent. Cette évidence est, curieusement encore contestée, même dans les « milieux autorisés », comme nous l’avons vu dans ce blog. C’est pourquoi, j’ai demandé à Pierre Cailleteau[2], l’auteur d’un ouvrage passionnant, « La vulnérabilité du système financier mondial[3] » de m’autoriser à retranscrire un passage de son livre (pp 96 -97) qui explique de manière lumineuse pourquoi ce fait empirique n’est pas encore reconnu. Ce passage montre aussi que de nombreux économistes peuvent relayer des théories fausses sans se soucier de vérification empirique. Après avoir...

Une vérité qui dérange : les banques créent de la monnaie !
De : Alain Grandjean

Adapté à partir de Rich sur Flickr
18 Juil 2018

Que les banques aient la capacité de créer de la monnaie continue à susciter de fortes réactions, y compris dans les milieux « autorisés ». Il arrive que des citoyens ordinaires mais aussi des banquiers et des dirigeants politiques le nient farouchement. On peut en effet être choqué que ce pouvoir de création ex nihilo soit confié à des acteurs privés. La monnaie ne serait-elle pas un bien commun ? Le bénéfice de sa création ne devrait-il pas être entièrement public ? Les banquiers peuvent, quant à eux, ne pas souhaiter que cette vérité soit trop connue de crainte des réactions pouvant aller jusqu’à demander la forte réduction voire la suppression de cette faculté. La question de leur « licence top operate » se pose en effet (nous y reviendrons au point 5). Nous n’allons pas ici revenir en détail sur les mécanismes de création monétaire par les...

Votation « Monnaie pleine » en Suisse. 1/2 – Comprendre les données du débat
De : Alain Grandjean

Initiative Monnaie Pleine
6 Juin 2018

Nous savons que la monnaie scripturale (85 % de la monnaie en circulation[1]) est créée par les banques commerciales (privées ou publiques), contrairement aux billets qui le sont par les banques centrales. Cette organisation n’est pas sans inconvénients, dénoncés par des économistes comme Irving Fisher et Maurice Allais (le premier « prix Nobel » d’économie français), l’association Positive Money, l’association Chômage et Monnaie… et les promoteurs de l’initiative « monnaie pleine » en Suisse (dont je vous invite à visiter le site qui dispose d’analyses, d’outils pédagogiques et d’engagement). Cette initiative, possible en Suisse, du fait de sa...

Sans fléchage, la BCE finance le réchauffement climatique
De : Alain Grandjean

Le QE sans fléchage...
21 Avr 2017

Devant l'émoi d'une partie de la société civile européenne du fait de la révélation d'un financement massif de l'industrie fossile via les programmes de création monétaire de la BCE, certains candidats prennent la parole mais la Banque de France se tait.

Nous persistons et signons : la neutralité sectorielle chère à la BCE, synonyme de Business as usual, est un frein à l'implémentation de l'accord de Paris : un portefeuille d’actions qui reflèteraient la composition du Stoxx 600 serait clairement aligné sur une trajectoire 4°C. Nous ne le rappelons jamais assez, la crise climatique qui a déjà déplacé des millions de personnes et qui menace durant les prochaines décennies des milliards d'humain et la prospérité du monde moderne est évitable. Mais...

Pourquoi la BCE serait la seule à ne pas appliquer l’article 173 ? Plaidoyer pour un green QE
De : Alain Grandjean

Green QE : la politique monétaire au service de l'avenir
19 Avr 2017

[Edit 20/04/17 Une interview sur AEF (désormais en accès libre) fait suite à et complète ce plaidoyer. Voir aussi notre page dédié au Green QE

La BCE a lancé en mars 2015 un important programment dit d’assouplissement quantitatif, consistant à acheter des obligations pour un montant mensuel de 80 milliards abaissé à 60 entre avril et décembre 2017. Ce programme est supposé durer jusqu’à la fin de l’année (et plus si nécessaire, la décision d’arrêt n’est pas prise). Il avait pour objectif annoncé de faire croître l’inflation et de participer à la relance de l’activité (par un coût du crédit extrêmement bas, les taux directeurs de la BCE étant eux-mêmes voisins de zéro).

En Juin 2016, la BCE a élargi la liste des actifs éligibles au QE pour inclure les...

Un livre événement : « Reprendre le contrôle de la dette », Lord Adair Turner, 2017
De : Alain Grandjean

Catégories :
Sortie en français du livre "Reprendre le contrôle de la dette" par A. Turner
14 Avr 2017

 Adair Turner a présenté à Paris jeudi 13 avril la traduction (supervisée par Mireille Martini) de son livre, préfacée brillamment par Gaël Giraud.

C’est la première fois qu’une personnalité issue du sérail, ancien président de l’Autorité des services financiers britanniques, actuel président de l’Institute for New Economic Thinking …, ose briser le tabou du financement monétaire[1] et en faire une voie de solution de la crise actuelle. Son diagnostic critique du fonctionnement de la finance, du rôle clef de l’endettement privé, tout comme celui de la théorie économique est remarquable. Enfin il propose une série de propositions sérieuses et tout-à-fait crédibles pour sortir de la nasse dans laquelle nous sommes et qui mène sans aucun doute au désarroi électoral actuel.

Je me permets...

Sortir du piège de la dette publique
De : Alain Grandjean

Illustration de Caglecartoons
3 Mar 2017

La dette publique française agite les marchés. Comme le dit le banquier Marc Fiorentino[1] :

« Comment sait-on que la dette française est au centre des attentions des investisseurs ? Par les volumes traités. On traite actuellement sur les marchés des volumes record sur la dette française. Des volumes que nous n’avions pas vus depuis la crise de la zone euro. Juste pour vous donner une idée de l’ampleur du phénomène, il se traite chaque jour en février 16 milliards d’euros de dette française, il y a un an, c’était la moitié exactement. C’est une progression spectaculaire. Et la différence de taux avec l’Allemagne est au plus haut depuis 4 ans. »

Comment en serait-il autrement à proximité d'échéances électorales où Marine Le Pen pourrait gagner ? Et où, comme il y a 5 ans, les « marchés », dit...

Comment les ratios de solvabilité modifient la gestion des banques
De : Mireille Martini

Catégories :
500px-Bank_of_England
6 Jan 2017

Nous résumons ici un Working Paper publié en Décembre 2016 par la Banque d’Angleterre, de Ramon, Francis et Harris, intitulé : Les exigences de capital des banques et leurs pratiques de gestion de bilan : la crise a-t-elle changé la relation ?

Le propos du papier

Ce papier est intéressant à nos yeux car il fait un point sur la manière dont les banques réagissent aux contraintes fixées par le régulateur. L’enquête est faite sur la base  du traitement d’un échantillon des données confidentielles de la Banque d’Angleterre, la Banque Centrale,  sur les banques britanniques entre 1989 et 2013. L’analyse des auteurs confirme que les banques gèrent activement leur bilan en fonction des contraintes de ratios règlementaires fixées par le...

journal

Bibliothèque et papiers de référence