Home
»
Tag : création monétaire
ic_flame

création monétaire

Pourquoi le QE de la BCE ne marche pas
De : Billet invité

Le "meme" de Boromir appliqué au QE : One does not simply walk into Mordor
21 Jan 2016

Avant propos : L’analyse qui suit permet de bien comprendre l’échec du Quantitative Easing (QE) en Europe ; elle a été produite par Gabriel Galand (avec qui nous avions écrit le livre "la monnaie dévoilée"), animateur de l’ association Chômage et Monnaie qui travaille depuis sa création en 1992 sur les liens entre politique monétaire et chômage. Ses travaux insuffisamment connus sont pourtant originaux et essentiels, tant au plan théorique que pratique.

C’est l’occasion de réaffirmer que la monnaie est soit oubliée soit incomprise dans les raisonnements économiques dominants alors que c’est  le levier majeur, en coordination avec le levier budgétaire - coordination difficile en Europe - de la politique macroéconomique. L’économiste Gaël Giraud le...

Lord Adair Turner : Un homme du sérail prône une réforme radicale de la monnaie, du crédit et des banques
De : Mireille Martini

Catégories :
between-debt-&-devil-adair-turner
6 Jan 2016

Lord Adair Turner a été président de l’Autorité des Services Financiers, le régulateur britannique, de 2008 à 2013. Il est actuellement président de l’Institute for New Economic Thinking (INET), un des trop rares think tank d'économie hétérodoxe.

Son dernier ouvrage attaque frontalement le libéralisme économico-financier qu’il rend responsable de la stagnation séculaire qui menace l’économie mondiale. Il appelle à une réforme radicale de la monnaie et du système bancaire, bien au-delà des voies suivies jusqu’ici en allant jusqu'à, sous condition de strict contrôle du politique, réhabiliter la relance par création monétaire publique (Voir cette conférence vidéo au FMI). L’ouvrage, très documenté et chiffré, est écrit dans un langage simple et...

Vers une révolution douce du monde de la finance ?
De : Billet invité

revol_finance
1 Nov 2015

Le Nouvel Obs se fait l' écho d' une éventuelle révision du tabou de la création monétaire pour les Etats , publiquement explicitée par des leaders et hauts responsables : le  grec Yanis Varoufakis, qui suggère de mettre le Quantitative Easing (QE dans la suite) au service des jeunes entreprises. Le  nouveau leader travailliste anglais Jeremy Corbyn, qui a provoqué la "consternation" en proposant de mettre le QE au service du logement et de la transition énergétique. C’est aussi le cas d’Olivier Blanchard ancien chef économiste du FMI.

Au début du mois, lors d’un discours devant la Cass Business School, à Londres, ce dernier a suggéré que si l’on dirigeait le quantitative easing vers l’achat de bien réels...

Pourquoi monnaie, crédit et finance doivent être au cœur de la macroéconomie ?
De : Alain Grandjean

credit-immobilier-monnaie
31 Août 2014

Les deux omissions les plus importantes du raisonnement économique « main stream » concernent les ressources naturelles et tout particulièrement l’énergie et le triptyque monnaie-crédit-finance. Les physiciens, écologues et autres scientifiques qui s’intéressent à l’économie pourraient avoir la tentation, en réintroduisant l’énergie et les ressources naturelles dans le raisonnement économique, de  supposer implicitement, comme les économistes  classiques et néoclassiques, que les phénomènes monétaires et financiers, non physiques, ne comptent pas (au moins sur le long terme).

 L’économie pourrait donc être réduite à sa sphère « réelle[1] » :

  • des consommations d’énergie et de ressources naturelles (et plus généralement des destructions d’écosystèmes, des dérèglements de régulations...

La monnaie dans l’économie moderne : aperçu introductif
De : Alain Grandjean

monnaie-ere-moderne-introduction
6 Juil 2014

Par Michael McLeay, Amar Radia et Ryland Thomas des Etudes monétaires de la Banque d’Angleterre.

Les mécanismes de création monétaire sont souvent considérés comme mystérieux, ou objet de débats entre les économistes. Or il s'agit d'un enjeu économique et politique considérable. C'est aussi un enjeu démocratique. Refuser de comprendre ces questions, au motif qu'elles seraient techniques et du domaine des experts c'est, de fait, abandonner son pouvoir sur une question qui détermine notre vie, aujourd'hui en Europe.

Ce texte de trois économistes de la Banque Centrale d'Angleterre, remarquablement bien traduit par Julia Grandjean, est le bienvenu. Il permet, je crois, d'abandonner certaines idées reçues et de bien comprendre la monnaie, sa création et son fonctionnement.

Extrait de l'introduction :

  • La monnaie est...

Aux sources de la (quasi)religion monétaire des allemands
De : Alain Grandjean

religion-monnaie
22 Mai 2014

Au vu des problèmes posés par la gestion actuelle de l’Euro  le débat sur une sortie éventuelle de l’Euro prend un peu plus d’ampleur chaque jour .

C’est pourquoi il devient nécessaire de tenter d’évaluer ce qui est négociable ou non avec nos voisins sur le sujet monétaire, indépendamment de toute considération politique. Car l’enjeu ne porte pas seulement sur « une monnaie unique ou pas », mais sur le dispositif qui l’accompagne, défini pour l’essentiel  dans le traité de Maastricht.

Les statuts de la BCE sont calqués sur ceux de la BundesBank et les dispositions de contrôle budgétaire sur le modèle « ordo libéral » . Or ces éléments sont profondément  liés à l’histoire allemande du XX ème siècle.

...

Le CESE examine les moyens pour financer la transition écologique et lève le tabou de la création monétaire
De : Alain Grandjean

transition-energetique-cese
16 Sep 2013
"La transition écologique a un coût : celui d’une anticipation collective. En France, les outils de financement disponibles sont d’abord ceux des politiques environnementales historiques qui bénéficient, pour certaines, de flux financiers dédiés. Les autres politiques publiques intègrent diversement, et la plupart du temps très faiblement, les enjeux de la transition écologique. Quant au financement privé de cette transition, il dépend d’abord de la rentabilité offerte par le cadre économique, aujourd’hui non optimal.[...] Le CESE recommande d’investir pour l’avenir grâce à une nouvelle étape du Grand emprunt, d’un montant au moins égal à la première phase. Le CESE invite à poursuivre la montée en puissance d’un système de financement incluant la congruence entre prélèvements assis sur une assiette écologique et aides à la transition...

Où vont-ils chercher ces milliards qu’ils n’ont pas?
De : Alain Grandjean

Capture d’écran 2014-03-12 à 11.59.03
9 Sep 2013

Fin 2008, les banques françaises ont été sauvées de la gigantesque crise de liquidités à laquelle elles étaient confrontées grâce à un montage aussi astucieux qu’éclairant sur les mystères de la création monétaire. L’économiste Bernard Vallegeas en a fait un décodage percutant dans un article paru dans la revue Regulations du premier semestre 2009.

Résumé : « Le premier volet du plan de sauvetage du système financier français d’octobre 2008 prévoit qu’une société ad hoc, filiale de l’État et des banques, empruntera avec la garantie de l’État sur les « marchés ». Les capitaux ainsi amassés seront reprêtés aux banques pour qu’elles puissent financer l’économie. Ce plan est curieux car il fait fi de la création monétaire comme si c’étaient les « marchés »...

Peut-on injecter de la monnaie pour la transition énergétique alors que le système bancaire croule sous les liquidités ?
De : Alain Grandjean

Pixabay
23 Oct 2012

Comme le montre l’économiste Patrick Artus[1], la base monétaire mondiale, c’est-à-dire la monnaie créée par les banques centrales (Fed aux USA, BCE pour la zone Euro et autres grands pays) est surabondante, après les injections  qu’elles ont opérées pour éviter les risques d’effondrement du système bancaire[2] dans l’ensemble des régions du monde.

Comment alors oser  imaginer tirer encore sur la « planche  à billets » pour financer un plan Marshall  énergétique ?

Tout d’abord la monnaie centrale n’inonde pas automatiquement l’économie réelle. L’immense majorité de cette base monétaire est de la monnaie de compte à disposition des banques...

La création monétaire, œuvre du diable
De : Alain Grandjean

diable
26 Sep 2012

Cet article n’aurait pas été écrit sans le témoignage de Gaël Giraud, de retour de Francfort et nous signalant la présence des extraits du Faust II de Goethe sur les murs de la Bundesbank. Pour autant j’assume l’entière responsabilité de ce qui suit.

Jens Weidmann, président de la Bundesbank s’est opposé à la récente opération OMT[1] de Mario Draghi,président de la BCE. Dans un de ses discours[2], il cite le Faust II de Goethe,  génie littéraire allemand né… à Francfort, siège de la BCE et de la BUBA. Et rappelle cette scène : l'Empereur est à court d'argent. Il se lasse des propositions mesurées qui lui sont faites et proclame : « J'en ai assez de ces éternels "Mais" et "Si" ; Je manque d'argent, alors qu'on en crée donc ! » Et le Diable, Mephisto, d'abonder dans le sens du...

journal

Bibliothèque et papiers de référence