Home
»
Le blog
»
À propos du blog

À propos du blog

Posté par Alain Grandjean - ( 0 ) Commentaires

lauteur-leblog

Chroniques de l’Anthropocène est un blog d’analyse sur le thèmes des transitions écologiques, économiques et financières dans  le contexte de l’Anthropocène.

Rédigé par Alain Grandjean et parfois par des invités (Nicolas Bouleau, Gaël Giraud et bien d’autres), il s’adresse aux citoyens concernés par ces enjeux, aux responsables et décideurs publics et privés qui ont la main sur les manettes du changement et …à la société civile.

Pourquoi ce blog ?

Nous sommes entrés dans une nouvelle ère dite  Anthropocène, dans laquelle l’humanité devient le facteur déterminant des modifications de la biosphère. Les divers  indicateurs de cette pression anthropique, comme l’émission de Gaz à Effet de Serre,  croissent de manière exponentielle. Un poil de logique montre que cela ne pourra durer bien longtemps dans un monde fini. Et pourtant rien ne semble arrêter une course de vitesse mortifère, où le meilleur indicateur synthétique de la destruction de nos ressources, le PIB, est le mantra de nos politiques économiques…Nous sommes dans le délire, délire occidental[1] issu de notre désir de toute-puissance : « devenir comme maîtres et possesseurs de la Nature »[2].

Dans ce contexte hallucinant, le  premier objectif  de ce blog est de lutter contre le fatalisme. Il y a des solutions pour sauvegarder nos conditions de vie : le fatalisme ou le cynisme sont  aussi dangereux que le déni en ce qu’ils empêchent tout autant d’avancer.

Des solutions politiques, fondées sur la prise en compte de ce contexte, et la nécessité impérieuse de sortir de ce cadre de pensée, imaginées par des experts qualifiés,  sont cependant régulièrement balayées par des arguments fondés sur des dogmes économiques dont il est aujourd’hui démontré qu’ils ne reposent que sur du sable. Comme l’affirme Gaël Giraud, de la pensée économique dominante, après la critique sans concession  que lui adresse l’économiste australien Steve Keen[3], il ne reste que des ruines fumantes.

Nous cherchons à partager l’idée que les débats économiques sont seulement essentiels pour la vie quotidienne des citoyens, comme le montre malheureusement l’histoire actuelle de la Grèce. Mais aussi que nous devons profondément remettre en cause, car c’est un enjeu de survie de l’humanité, la  pensée économique dominante. Elle  ne voit pas que nous ne pouvons faire croître indéfiniment le PIB sur une planète finie, et que nous ne pouvons pas laisser notre avenir aux marchés, et en particulier aux marchés financiers. Il faut imposer des règles très strictes tant pour en finir avec les paradis fiscaux  que pour limiter des effets de levier excessifs, ou pour rendre transparentes des opérations opaques sur les produits dérivés. La financiarisation du capitalisme a fait la preuve de sa nocivité  sociale et économique.

Le deuxième objectif de ce blog est donc de participer à la prise de conscience de la nocivité de ces dogmes et de contribuer à les dépasser, en poussant des politiques économiques innovantes. 

Nous illustrons ici notre analyse de la vie économique par la parabole de l’île de Pâques parce qu’elle a rencontré un grand succès dans le livre « C’est maintenant »[4] : le retour positif de centaines de lecteurs nous a encouragé à la réutiliser pour faire comprendre des concepts économiques comme la monnaie, les ressources ou les indicateurs de richesse.

Si les blocages dogmatiques sont à combattre, les solutions à apporter, dont nous nous faisons écho ici, sont souvent complexes à concevoir et à mettre en oeuvre et doivent être sujets à débat : quel est l’apport des scientifiques, des experts, des citoyens ? Quel rôle pour le politique ?   Rien n’est noir ou blanc. Les débats techniques sur le coût et la nature du mix énergétique de demain (pour ne prendre que cet exemple régulièrement traité ici) sont essentiels et complexes. Ce blog s’en fait également l’écho. Quant à la question du financement de la transition énergétique et écologique, qui est à la frontière de plusieurs domaines de réflexion, elle est aussi clef que généralement incomprise.

Enfin, ces problèmes complexes ne sont pas assez connus du grand public. Sans un appui massif des citoyens, les ONGs qui luttent pour ces changements sont impuissantes. Ce blog tente de présenter une partie de ces acteurs et leur rôle de manière didactique pour valoriser leur travail et convaincre chacun d’entre nous de participer au mouvement. 

Nous vous serions reconnaissants de donner votre avis sur ce blog, sur notre démarche, sur la manière de s’y prendre pour pousser ces questions dans les médias, ou pour mobiliser les citoyens. Nous tentons de faire avancer les choses avec peu de moyens et toute idée ou toute aide est la bienvenue.

L’auteur (Voir aussi : livres et projets de l’auteur)

Alain Grandjean : économiste, consultant, auteurs de plusieurs livres et de nombreux articles, je tente de contribuer à la naissance d’ un nouveau modèle de société, sobre et solidaire.

Cursus :

  • diplômé de l’Ecole Polytechnique et de l’Ecole Nationale Supérieure de la Statistique et de l’Administration Economique,
  • docteur en économie de l’environnement
  • 15 ans d’expérience dans la direction d’entreprises et 15 dans le conseil de dirigeants,
  • membre de la commission du Conseil d’Analyse Stratégique sur la valeur tutélaire du carbone,
  • représentant de la Fondation Hulot à l’atelier 1 (énergie-climat) du Grenelle de l’Environnement,
  • membre de la commission Juppé / Rocard sur le grand emprunt.

Actuellement :

  • Conférencier et formateur sur la thématique climat-énergie ; intervenant-expert à l’ APM

 


[1] Robert Dany-Duffour Le délire occidental, et ses effets actuels dans la vie quotidienne, travail, amour, loisir, Les liens qui libèrent, 2014

[2] Descartes, Discours de la méthode pour bien conduire sa raison, et chercher la vérité dans les sciences, J’ai lu, 2013

[3] Steve keen, L’imposture économique,  Les éditions de l’atelier, 2014

[4] Jean-Marc Jancovici, Alain Grandjean,  C’est maintenant…3 ans pour sauver le monde, Le Seuil, 2009

Laisser un commentaire

5 Responses to “Retour à l’accueil”

  1. Bonsoir
    Merci pour tout ce temps partagé avec l’ensemble des citoyens du monde, qui nous permet de mieux comprendre et agir à notre niveau !
    Bravo pour la mise à jour du site, qui ouvre de belles perspectives.
    Benoit

  2. Après avoir lu l’intégralité du blog je ne peux dire que bravo et merci !
    C’est vraiment agréable de voir l’aspect argumentaire et factuel de ce sentiment que nous avons au fond de nous et qui nous dit : Combien de temps encore cela pourra-t-il durer ?

    Merci à toi et à Mr. Jancovici.

ic_flame Articles similaires

journal

Bibliothèque et papiers de référence