Home
»
Aller plus loin
»
Bibliothèque et papiers de référence

Vous trouverez ci-dessous tous les billets du blog qui recensent des livres, des rapports ou des documents de référence. Vous pouvez également retrouver les publications de l’auteur ici.

Comment BPIFrance pourrait devenir sans attendre la banque française du climat ?

BPIfrance
3 Juin 2019

Les banques publiques d’investissement existantes, au premier rang desquelles Bpifrance, peuvent être réformées pour renforcer leur capacité à agir en faveur du financement de la transition énergétique, sans recourir à la création de nouvelles institutions (comme la Banque du climat) dont l’idée apparaît fragile au regard de la réalité des mécanismes monétaires. Cela suppose toutefois de s’interroger sur leur doctrine d’intervention ainsi que sur l’étendue des moyens dont elles disposent en provenance de l’Etat mais aussi au regard de leur configuration institutionnelle. Cet exercice appliqué à Bpifrance conduit à la formulation de propositions concrètes pour renforcer sa capacité d’action et faire de Bpifrance une véritable banque française du climat.

Article écrit par Nicolas Dufrêne.

Notre livre « Agir sans attendre » aujourd’hui en librairie

couv-agir-sans-attendre
7 Mai 2019

Quelle est cette folie qui enferme la France et l’Europe dans l’attentisme alors que se rapproche la catastrophe climatique ? Nous n’investissons pas assez – loin de là – pour développer une économie sobre et durable. Pourquoi ? Parce que tous les gouvernements sont guidés par un diktat politique fondé sur le court-termisme et la priorité exclusive donnée aux contraintes économiques. Cet ouvrage déconstruit un à un les arguments qui justifient l’inaction et propose une piste de sortie par le haut. En effet, aucune règle ne nous empêche d’agir. La démission fracassante de Nicolas Hulot l’a rappelé : il est temps de bousculer la léthargie politique des dirigeants européens et de profiter de la flexibilité que les traités de l’Union européenne autorisent. Aujourd’hui, la mise en œuvre d’un véritable plan Marshall vert...

Comment la finance a capturé l’économie et comment la remettre à sa place ?

Catégories :

couv-fascination-ogre-scialom
23 Avr 2019

L’économiste Laurence Scialom[1] vient de publier La fascination de l’ogre (chez Fayard), un essai sur la capture[2] de l'économie par le secteur financier. J’en recommande vivement la lecture ainsi que son interview par Romaric Godin. Laurence est une scientifique engagée ; elle s’est battue contre l’imposture de la loi de séparation bancaire (qui n’a rien séparé du tout , voir dans le blog la série des posts à ce propos), promesse de campagne majeure de François Hollande (exprimée lors du discours du Bourget) et non tenue. Cette affaire a bien montré non seulement le pouvoir considérable du système financier sur l’Etat, mais aussi sa capacité à enfumer au sens strict...

Des Marchés et des Dieux de Stéphane Foucart

Couverture du livre des Marchés et des Dieux
18 Oct 2018

Après avoir lu « Des marchés et des dieux - Quand l'économie devient religion » de Stéphane Foucart, vous ne pourrez plus parcourir l’actualité économique avec le même regard. Le caractère parfois mystique du vocabulaire (ou du discours) économique vous sautera aux yeux, de même que les affirmations non étayées, avancées comme des arguments d’autorité, comme des dogmes. L’auteur entend, en effet, démontrer que le monde occidental est aujourd’hui dominé par le culte des marchés, nouvelle religion, nouvelle « auctoritas » (voir encadré) qu’il dénomme « Agorathéisme ». S’il n’est pas le premier à comparer l’économie à une religion[1], il se distingue par la profondeur de l’analyse et par le fait qu’ici le dieux ne sont ni l’argent, ni la...

Le mensonge de la finance – Mathématiques, signal prix, planète

Couverture de livre Le mensonge de la Finance par Nicolas Bouleau
12 Fév 2018

Nicolas Bouleau est un mathématicien de haut vol, passionné d’architecture, de psychanalyse et de philosophie des sciences. Il a été professeur à l’école des Ponts. Il met dans ce livre remarquable son immense talent à nous faire comprendre les arcanes de la finance de marché et ses biais stupéfiants. Il en déduit une recommandation majeure en matière de transition écologique : la nécessité, déjà pressentie par Robert Solow, de construire des institutions chargées de donner des informations sur les données physiques nécessaires à la compréhension des effets de l’homme sur la planète et ses ressources. Le GIEC a ce mandat pour le climat et joue un rôle fort utile ; mais il n’existe pas de GIEC pour les ressources en énergie fossile

Adopter une vision globale du financement de la transition écologique

WWF
25 Jan 2018

Avec le One Planet Summit et le Climate Finance Day, l'année 2017 s'est terminée par une mise en lumière de la finance durable. Nous venons de publier   avec Marion Cohen, Guillaume De Smedt et Morgane Nicol un Policy Paper de la Chaire Energie et Prospérité qui fait une synthèse des réflexions. Nous rappelons également que si la mobilisation du secteur financier est essentielle, il est aussi nécessaire de transformer le cadre économique lui-même pour assurer une transition écologique à la hauteur des enjeux. Une des principales conclusions que nous tirons de cette analyse c’est que la transformation de notre économie ne peut reposer sur un outil unique qu’il...

« L’entre-aide, l’autre loi de la jungle » à lire absolument pour bien démarrer l’année

Couverture du livre L'entraide - l'autre loi de la jungle
4 Jan 2018

Alors qu’il a annoncé l’effondrement[1] de notre civilisation avec son coauteur  Raphaël Stevens, Pablo Servigne nous offre ici, avec Gauthier Chapelle, un parcours plus rafraichissant et passionnant. Le titre "L’entre-aide, l’autre loi de la jungle"[2] dit tout ou presque : oui la nature n’est pas qu’un immense champ de bataille où seuls les plus forts survivent. Elle est également habitée par une loi universelle de coopération, les auteurs choisissant le terme entre-aide[3] à la suite de Pierre Kropotkine, premier auteur à avoir théorisé l’importance de ces mécanismes à une époque où l’interprétation dominante de la théorie de Darwin faisait de la compétition pour l'existence et la survie des plus aptes les principes majeurs de l'évolution. L’intérêt indéniable de l’ouvrage écrit...

Livre « Géopolitique d’une planète déréglée »

Catégories :

Couverture du livre Géopolitique d'une planète déréglée
20 Nov 2017

Jean-Michel Valantin fait entrer le climat et plus généralement la crise écologique dans la géopolitique,  (plus précisément la stratégie militaire) et inversement. Voici un extrait de la 4éme page de couverture : «  Un nouveau paysage géopolitique et stratégique émerge, marqué par la combinaison du changement climatique et de ses effets systémiques, telles les migrations de masse, la compétition mondiale pour les ressources et la crise des régimes contemporains. Où les politiques de Trump, de Poutine et de la Chine mènent-elles la planète ? Comment l’épuisement des océans alimente-t-il la piraterie maritime ? Comment le réchauffement de l’Arctique est-il exploité par certains intérêts tandis qu’il constitue une immense catastrophe pour des milliards d’humains ? Quelles régions ont-elles les meilleurs atouts pour traverser le XXIe siècle...

Les « vrais » coûts de l’énergie

Hachepe press cartoons
14 Nov 2017

La lutte contre le changement climatique et la révolution énergétique qu’elle suppose vers des énergies bas-carbone, sont souvent présentées comme trop coûteuses. Le paradoxe est immense : nous savons que les conditions de vie sur la planète deviennent insupportables (c’est-à-dire en un sens bien trop coûteuses) pour beaucoup d’entre nous, et pourtant nous trouvons trop couteux (dans un autre sens) de ne pas continuer à alimenter le chaudron climatique.  Même si Nicholas Stern dans son rapport de 2006 a « démontré » que le coût de l’inaction était supérieur au coût de l’action, le doute est toujours dans les esprits. Le charbon (la source d’énergie la plus carbonée) n’est-il pas moins coûteux que les sources concurrentes ? S’en passer, une des mesures décisives pour gagner la bataille climatique, est considéré par beaucoup comme très...

L’anthropocène ne serait-il pas plutôt un poubellocène ?

Couverture du livre Homo Detritus
7 Juin 2017

Je vous recommande vivement la lecture du livre "Homo detritus" écrit par le jeune chercheur Baptiste Monsaigeon.
Parti à la recherche du nouveau  continent de déchets, il prend conscience du fait que notre planète est devenue une gigantesque poubelle.
Ce n’est sans doute pas sans raison que les marqueurs stratigraphiques permettant de prouver que nous sommes entrés dans une nouvelle ère géologique et d’en dater le commencement sont des déchets… Notons également que le changement climatique est également dû à nos déchets.
Passionnant et très bien documenté. A lire pour sortir du déni, issu de notre tentation d’éloigner de notre vue ces déchets que nous ne saurions voir.
Pour ne pas s’illusionner : la solution passe par des...

journal

Bibliothèque et papiers de référence