Home
»
Tag : Crise de l’Europe
ic_flame

Crise de l’Europe

Sortir du piège de la dette publique
De : Alain Grandjean

Illustration de Caglecartoons
3 Mar 2017

La dette publique française agite les marchés. Comme le dit le banquier Marc Fiorentino[1] :

« Comment sait-on que la dette française est au centre des attentions des investisseurs ? Par les volumes traités. On traite actuellement sur les marchés des volumes record sur la dette française. Des volumes que nous n’avions pas vus depuis la crise de la zone euro. Juste pour vous donner une idée de l’ampleur du phénomène, il se traite chaque jour en février 16 milliards d’euros de dette française, il y a un an, c’était la moitié exactement. C’est une progression spectaculaire. Et la différence de taux avec l’Allemagne est au plus haut depuis 4 ans. »

Comment en serait-il autrement à proximité d'échéances électorales où Marine Le Pen pourrait gagner ? Et où, comme il y a 5 ans, les « marchés », dit...

Sauver l’Europe d’elle-même : les options pour sortir de l’impasse
De : Alain Grandjean

options-impasse-europe
4 Jan 2017

Les présidentielles pourraient bien réveiller le débat sur l’Europe et l’Euro, ce qui serait salutaire, tant les programmes économiques en lice sont déterminés par l’attitude à prendre sur ce sujet. Ce post vise principalement à poser un diagnostic économique  et se limite à une esquisse de quelques pistes de solution pour sortir de "l'étrange suicide de l'Europe".

Le refus du débat comme à l’époque où Jean-Paul Fitoussi publiait Le débat interdit (c’était alors sur la politique du franc fort préparatoire à l’Euro) est très dangereux. La raison invoquée pour que ne soit pas critiqué l’Euro est toujours la même : ce serait être au choix fasciste, populiste, nationaliste, contre l’Europe. L’assimilation du vote au référendum sur le Traité de Maastricht ou sur le traité...

Bilan d’étape du Plan Juncker : la longue route vers le triple A
De : Mireille Martini

Le Plan Juncker n'est pas comme tout le monde le croit un fonds d'investissement pour l'Europe, mais un mécanisme de rehaussement de crédit permettant aux investisseurs d'obtenir idéalement une notation AAA pour les projets.
8 Nov 2016

La Commission des Affaires Européennes de l’Assemblée Nationale vient de publier un rapport qui dresse un bilan d’étape du fameux « Plan Juncker ».

Nous vous proposons ici un résumé de ce bilan (partie 1), puis l’analyse que nous en faisons (partie 2). Notre analyse étant fort différente de celle de la Commission, nous proposons en partie 3 une lecture croisée des conclusions de la Commission par rapport aux nôtres.

Introduction

Le rapport rappelle que « l’investissement est un sujet majeur en Europe. Durablement affecté par la crise économique et financière de la fin de la décennie 2000, cette composante essentielle à la croissance constitue l’une des principales priorités de la Commission européenne depuis le début de son mandat. Son...

Vous avez aimé le TAFTA ? Vous allez adorer le CETA
De : Alain Grandjean

Merci à Dolighan
21 Juin 2016

Alors que la résistance européenne à la signature d’un accord de libre-échange entre les USA et l’Europe (TTIP ou TAFTA) s’accroit, un accord de même nature entre le Canada et l’Europe pourrait être adopté d’ici la fin de l’année, le CETA : Comprehensive Economic and Trade Agreement ou accord économique et commercial global (AECG en français) conclu entre le Canada et l’Union Européenne (UE) en septembre 2014.

Si le  TTIP, sans être compromis[1], a du plomb dans l’aile (notamment car les USA ne le poussent plus), le CETA a lui de fortes chances d'entrer en vigueur d’ici la fin  2016. Or il aura à peu près les mêmes conséquences que le TTIP (ne serait-ce que parce que près de 80% des entreprises USA ont une filiale au canada et qu'elles pourront passer par ce biais pour attaquer les pays européens en...

La Taxe sur les Transactions Financières est au point mort : le climat, lui, n’attend pas
De : Mireille Martini

Révélations de Morphéus sur l'idée reçue que la finance est l'ennemi de François Hollande. Image : The Matrix.
9 Mar 2016

La Taxe sur les Transactions Financières (TTF) est une bonne idée. Elle valut la notoriété à son inventeur le prix Nobel d’économie James Tobin, qui proposa de réduire la spéculation à court terme sur les marchés financiers, qu’il jugeait contre-productive, en instaurant une taxe sur les transactions de change. L’effondrement des systèmes financiers en 2008 a mis les Etats devant la facture de l’instabilité financière. A Cannes en 2011, sous présidence française, les 20 plus grands pays du monde réunis au G20 se sont prononcés en sa faveur, nous citons l’article 82 de la déclaration : « Nous reconnaissons qu'au fil du temps, de nouvelles sources de financement doivent être trouvées pour répondre aux besoins du développement. …Nous reconnaissons les initiatives prises dans certains de nos pays pour taxer le secteur financier à des fins diverses, dont...

Pourquoi le QE de la BCE ne marche pas
De : Billet invité

Le "meme" de Boromir appliqué au QE : One does not simply walk into Mordor
21 Jan 2016

Avant propos : L’analyse qui suit permet de bien comprendre l’échec du Quantitative Easing (QE) en Europe ; elle a été produite par Gabriel Galand (avec qui nous avions écrit le livre "la monnaie dévoilée"), animateur de l’ association Chômage et Monnaie qui travaille depuis sa création en 1992 sur les liens entre politique monétaire et chômage. Ses travaux insuffisamment connus sont pourtant originaux et essentiels, tant au plan théorique que pratique.

C’est l’occasion de réaffirmer que la monnaie est soit oubliée soit incomprise dans les raisonnements économiques dominants alors que c’est  le levier majeur, en coordination avec le levier budgétaire - coordination difficile en Europe - de la politique macroéconomique. L’économiste Gaël Giraud le...

Ce qui ne tourne pas rond avec l’Euro et son mode de gestion actuel
De : Alain Grandjean

Catégories :
euro_mad
10 Août 2015

Le révélateur grec nous oblige à refaire le procès de l’Euro et de son mode de gestion actuel : nos dirigeants sont manifestement décidés à nous faire boire le calice jusqu’à la lie, malgré les déconvenues de l’Eurozone et les promesses non tenues. Le taux de chômage a cru de puis la création de l’euro et dépasse les 11% de la population active. Les inégalités sociales ont cru aussi comme le taux de pauvreté. On pourrait certes se dire que c’est un mouvement mondial qui dépasse l’Europe. Ce serait donc que l’Euro n’aurait pas servi de protection à ce mouvement contraire à son projet ?

Le graphique suivant comparant la zone Euro aux USA n’appelle...

Europe : le tournant grec du 13 juillet 2015
De : Alain Grandjean

Catégories :
drapeau_grec
5 Août 2015

« L’accord » signé par l’Eurogroupe après des mois de négociation avec la Grèce a agi comme un révélateur. Quelques soient les responsabilités des uns et des autres dans la situation sociale, économique et administrative de la Grèce à ce moment-là, un tel coup de force, totalement contradictoire avec la tradition de négociation européenne ne peut que laisser des traces profondes dans son histoire.

 

On peut en effet faire quelques constatations :

  • cet accord est d’une brutalité insoutenable pour un peuple déjà meurtri par des années de plans d’austérité et très affaibli au plan économique
  • il est irréaliste : les mesures demandées vont aggraver la récession en cours et bien...

Crises politique, sociale et économique : il est nécessaire de refonder la macroéconomie[1]
De : Alain Grandjean

refonder-macro-economie
25 Août 2014

La crise politique de cette rentrée ne se réduit pas à une bataille d’egos, ni à un débat entre keynésiens et sociaux-libéraux. Elle nécessite une réflexion en profondeur.  Les raisonnements économiques dominants sont à remettre en cause et il nous faut une nouvelle feuille de route, y compris au plan théorique. L’urgence apparente ne doit pas cacher l’essentiel : nos erreurs doctrinales de fond. La situation économique et sociale de notre pays et de l’Europe est angoissante  et incompréhensible. Elle est potentiellement dramatique. Face à ce danger, un sursaut collectif est indispensable. Bien au-delà des débats politiciens, il passe fondamentalement par une profonde remise en cause des raisonnements économiques qui nous font aller dans le mur. Si les politiques de gauche et de droite sont si semblables depuis des décennies c’est qu’en fait elles...

L’étrange suicide de l’Europe (et de la France)
De : Alain Grandjean

Catégories :
europe-corde
14 Mai 2014

Si elle ne change pas de cap, l’Europe pourrait entrer à nouveau dans une nouvelle période de grandes difficultés. Chômage de masse, émigrations des jeunes, pertes de savoir-faire et de technologies stratégiques, dépendance énergétique, gouvernance affaiblie et divisions dans la gestion de l’Europe…tout cela désenchante, fait le lit des extrêmes, et, dans un monde toujours plus dangereux, du fait notamment de la raréfaction en cours des ressources et de la détérioration de l’environnement et de la montée des inégalités,  ne présage vraiment rien de bon. 

Ce n’est pas la première fois que l’Europe aborde une situation « explosive » : invasions « barbares » du haut moyen-âge, guerre de cent ans et peste noire, guerres de religion, guerres mondiales…Mais cette fois-ci la situation  est   vraiment paradoxale. Alors que l’Europe...

journal

Bibliothèque et papiers de référence