Les instruments (climat, biodiversité…) indiquent qu’une tempête d’une brutalité inouïe s’annonce. L’Anthropocène est une crise systémique qui engage l’avenir de l’humanité, dont les causes sont multiples et les effets dévastateurs. Comment nous organiser pour faire face à la catastrophe en cours ? Lire la page « L’Anthropocène et ses causes« 

Pourquoi des bonus mirobolants pour les traders et pourquoi des traders en prison ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
prison
18 Mar 2013

[Billet invité : Nicolas Bouleau, qui a entre temps ouvert son blog] 

Devant les difficultés économiques et environnementales que rencontre notre époque, des interprétations globales et partielles, à profusion, s'affrontent dans les journaux et les blogs. Au delà du relevé des faits nouveaux qui pénalisent ou avantagent ceux-ci ou ceux-là, les médias ne fournissent pas les mécanismes grâce auxquels le capitalisme rend légitime certains usages dans les secteurs économiques clés.

A propos de la finance, nous analysons ici la nature et les caractéristiques du risque pour les praticiens des marchés financiers afin de comprendre, et par là même de mieux situer, l'éthique sous-jacente sur laquelle s'appuie la finance néolibérale.

A. Une situation extrême dans le monde du...

L’Europe sous la menace du césarisme
De : Alain Grandjean

Catégories :
ledeclin-davidengels
14 Fév 2013

Je vous signale ce livre qui n'est pas sans rapport avec quelques posts de ce site, comme "Euro federalisme ou euro imperialisme" ou encore "Le Dogme contre la démocratie, et …l’Europe. La Grèce rejoint l’Islande ?

L'Europe sous la menace du césarisme - David Engels, édition Toucan

Il est pessimiste, et il ose le dire. Parce qu'" il y a des époques dans l'histoire humaine où tout optimisme n'est que lâcheté et aveuglement irresponsable ", écrit David Engels dans ce livre intéressant. A l'heure où les Européens peinent à se mettre d'accord sur un budget qui ne représente que 1 % du produit intérieur brut de l'Union, ce professeur d'histoire romaine à l'Université libre de Bruxelles tire le signal d'alarme. " L'Union européenne est en crise,...

DEXIA, après le scandale, une note salée à venir : 90 milliards d’euros. Qui va payer ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
dexia-image
15 Jan 2013

Le groupe bancaire Dexia -né en 1996- est en cours de  démantèlement depuis 2 ans.  P.H. Thomas, journaliste au Soir (le quotidien francophone le plus lu en Belgique) en raconte  la  courte vie dans le livre « Dexia, Vie et mort d’un monstre bancaire »[1]. Courte mais hallucinante. Il faut lire et relire quelques passages pour en croire ses yeux.

Certes, les dirigeants qui ont participé à ce naufrage ne jouent pas complètement dans la catégorie des très  grands prédateurs mondiaux comme l’improbable Maurice Greenberg, ancien patron d’AIG, l’assureur américain sauvé in extremis en 2009 par une injection de 182 milliards de dollars du Trésor américain. Ce tyrannosaure porta plainte deux ans après au nom de Starr (sa holding personnelle)  et d'autres actionnaires d'AIG[2] contre le...

 

L ‘Europe dans la trappe à liquidités ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
labyrinthe-argent
14 Juin 2012

Avec d’autres, je ne cesse de militer pour un vaste programme d’investissements, nécessaires pour permettre la transition écologique et financé par la création monétaire de la BCE. Je reviendrai dans un prochain post sur la question de l’effet de levier : peut-on générer 100 à partir de 10 de la BCE, et du coup limiter l’intervention de la BCE à quelques dizaines de milliards d’euros ?

Ce plan suscite la peur de l’inflation, au moment précis où le premier problème européen et français est précisément l’inverse. Il n’y a plus d’argent nulle part. Les collectivités territoriales n’arrivent plus à emprunter et, par conséquent, paient de plus en plus mal leurs fournisseurs. L’Etat pousse un grand soupir de soulagement quand il arrive à placer sa dette. Les entreprises ont de plus en plus de mal à trouver des prêts...

Climat et démographie : les pauvres sont-ils responsables du changement climatique ?
De : Alain Grandjean

exponential-growth
11 Juin 2012

La pression anthropique sur la planète  est évidemment fonction de la démographie de notre espèce. Nous étions moins de 10 millions au début de la sédentarisation il y a une dizaine de milliers d’années . Nous sommes 7 milliards et filons vers les 8,5 à 9,5  en 2050.

La maîtrise  de la démographie semble donc clairement la priorité des actions pour réduire cette pression.

Améliorer cette maîtrise s’impose, pour des raisons  humaines sociales et d’environnement  dans les régions où ce n’est pas le cas. Les plus pauvres sont les victimes du changement climatique et plus généralement des crises environnementales et de la pression sur les ressources. Mais il ne faut rien attendre de significatif de cette maîtrise  pour limiter la dérive  climatique dans les décennies qui viennent.
D’une part, la démographie humaine est un...

A la recherche de la croissance perdue
De : Alain Grandjean

Catégories :
austerite-france
25 Mai 2012

On peut  se féliciter que François Hollande ait osé se démarquer des remèdes de nos bons Diafoirus et Purgon, qui administrent lavements et saignées aux économies européennes et l’affaiblissent pour la guérir.

Pour autant  il faut bien ouvrir les yeux aux réalités  que montre ce beau graphique : la tendance historique de la croissance du PIB français  par habitant  est à …la décroissance.

« Couvrez ce sein que je ne saurais voir » aurait dit Tartuffe ; il y a quelque chose de dérangeant dans cette réalité toute nue. Et pour continuer les références littéraires,  il y a donc du Pangloss dans l’invocation de la croissance…

Comment se sortir de cette contradiction ? Les docteurs de l’austérité ont raison de nous avertir que nous...

Analyse du sommet européen du 9 décembre (Billet invité de Gaël Giraud)
De : Alain Grandjean

Catégories :
gael-giraud
11 Déc 2011

J'ai le grand plaisir de vous faire part de l'analyse que fait Gaël Giraud du sommet européen du 9 décembre. Gaël est jésuite et économiste au CNRS ; a édité avec Cecile Renouard le livre "20 propositions pour reformer le capitalisme" dont une nouvelle version va sortir fin janvier, à lire bien sûr - Alain Grandjean.

Le sommet européen du 9 décembre et la rigueur budgétaire.

Ce qui a été décidé : une « Union de la stabilité budgétaire » sera constituée autour de la zone euro, dont le Royaume-Uni ne fera pas partie. L'Union repose sur une « règle d’or » budgétaire et des « sanctions automatiques ». Ces mesures sont inutiles pour stabiliser la progression des dettes publiques en Europe : en effet, tant qu'ils sont contraints d'emprunter...

Euro-fédéralisme ou euro-impérialisme ?
De : Alain Grandjean

Catégories :
ConstitutionUE_Non
5 Déc 2011

La construction européenne avance, dit-on, par crise. Ses pères fondateurs auraient pensé dès l’origine à un processus original où tout nouveau dispositif, incomplet et imparfait, conduirait fatalement à une crise, elle-même à l’origine d’un nouveau dispositif, conduisant in fine à « plus d’Europe »[1]. C’est ce processus qui est maintenant évoqué concernant l’Euro. Certes sa création ne pouvait être parfaite.

Les critiques de l’époque évoquaient bien la difficulté d’une monnaie unique dans une zone non homogène[2], où les déplacements de personnes sont beaucoup plus difficiles qu’aux Etats-Unis, pour des raisons linguistiques et culturelles (les européens sont plus attachés à leur terre que les américains). Où les performances économiques sont hétérogènes également....

Chronique d’un krash annoncé
De : Alain Grandjean

Catégories :
foxypar4, CC, Flickr
17 Oct 2011

Même si cette hypothèse est envisagée depuis plusieurs mois par plusieurs économistes[1], il est difficile de croire  à un effondrement financier. Pourtant des événements de moins grande ampleur, comme  le dépôt de bilan de Lehman Brothers et plus récemment celui de Dexia n’étaient pas imaginables  avant qu’ils se produisent. Et la crise de 1929 a bien eu lieu. Enfin les marchés n’obéissent pas à un hasard « normal » mais à un hasard « sauvage »[2], avec une probabilité d’apparition des événements extrèmes plus élevée. Mais croire vraiment à une catastrophe prochaine n’est jamais facile.

Il est tentant de se rassurer : les marchés sont irrationnels  et la situation n’est pas si dramatique (l’actuelle crise de panique peut cesser du jour au lendemain), la Grèce n’est...

La Fed ne montera pas ses taux en 2011 (billet invité de Michel Lepetit)
De : Alain Grandjean

Catégories :
fed
19 Mai 2011

L’inflation est omniprésente dans le monde. Sa résurgence dans des pays développés encore convalescents a surpris tous les économistes. Dans les grands pays émergents, elle accompagne une forte croissance énergivore. (voir mon article : « inflation = énergie + climat » ).

Devant ce retour de l’inflation qui déstabilise aujourd’hui des acteurs économiques et des décideurs politiques mal préparés, la réaction des grandes banques centrales de l’OCDE va être déterminante dans les mois à venir.

La BCE a remonté son taux directeur en avril 2011, donnant ainsi le signal qu’elle mettait fin à la politique économique très accommodante mise en œuvre depuis la Grande dépression de 2008.

Qu’en sera-t-il de la Fed ?

La question n’est pas ici la probable inefficacité de l’arme du...

journal

Bibliothèque et papiers de référence