flame

Les actualités

La transition énergétique, une opportunité pour les territoires ruraux ?
De : Billet invité

www.cacg.fr
1 Fév 2019

L'ADEME, dans sa dernière publication, estime à 400 000 le nombre d'emplois créés en France, d'ici 2030, par la nouvelle économie de la transition énergétique. Ces chiffres sont considérables, mais, au-delà du seul aspect de l'emploi, quel sera l'impact réel de la transition énergétique à l'échelle des zones rurales qui occupent plus de la moitié du territoire national ?

Prenons un exemple. Sur le seul sujet de l'énergie solaire, EDF a affiché dans son "plan solaire", sa volonté d'installer 30 GW de photovoltaïque d'ici 2035. Les toitures de hangars, ombrières de parking et terrains délaissés[1] ne suffiront pas à fournir entre 50 et 100 000 hectares de surface nécessaires. Il sera probablement...

Soirée débat – La transition écologique pour relancer l’Europe
De : Alain Grandjean

Dmitry - Fotolia.com
15 Jan 2019

Le 29 janvier dernier, la Revue Etudes et Alternatives économiques ont organisé une conférence sur le thème Europe et transition écologique : "Hier, l'Union européenne était une championne du climat.  Aujourd'hui, elle est en train de rater le tournant vers le "zéro émissions", faute d'investissements suffisants. Comment réconcilier écologie et économie ? Comment financer la transition écologique et les emplois qui vont avec ? Quelles propositions pousser pour les élections européennes  ?"

J'y ai présenté avec Gaël Giraud notre proposition visant à libérer les investissements verts du carcan du déficit public. Claire Tutenuit (déléguée générale d'EpE) et Anne Bringault (CLER-Réseau pour la...

 

Libérer l’investissement vert – Le dossier
De : Marion Cohen, Alain Grandjean

VertigoLab
30 Nov 2018

A l'occasion d'une intervention dans la conférence Comment accélérer le financement de la lutte contre les changements climatiques, en France et en Europe ? organisée le 29 novembre par le Collectif de députés Accélérons la transition et le think tank I4CE,  nous avons mis à jour notre proposition visant à libérer l'investissement vert en le sortant des calculs sur le déficit public. Notre proposition est non seulement possible, mais bien plus souhaitable en raison des gains économiques qu’elle apporte, de la cohérence avec les objectifs politiques européens en matière de développement durable et d’environnement. Elle redonnerait, de plus, du souffle au projet européen, aujourd’hui largement...

Dette publique italienne : comment contraindre un pays à l’austérité en prétendant le sauver !
De : Alain Grandjean

Le Panthéon à Rome - Miwok sur Flickr
25 Oct 2018

L’histoire va–t-elle se répéter et l’Italie vivre la tragédie grecque de l’année 2015, qui a vu un gouvernement démocratiquement élu sur un programme de relance économique être obligé par les institutions européennes à faire l’exact inverse de ce pourquoi il avait été élu ? Ce scénario ne semble pas exclu après le refus de la Commission européenne d’accepter le budget présenté par le gouvernement italien. Nous allons voir comment la Commission européenne (via l’action de la BCE) tente de faire plier le gouvernement italien au nom d’une discipline budgétaire qui ne se justifie pas économiquement. Seulement, l’Italie, poids lourd européen, n’est pas la Grèce ! Le rapport de force ainsi engagé pourrait mener à une crise européenne majeure tant au niveau économique que politique en faisant le lit de l’extrême...

Libérer l’investissement vert – Réponses aux objections les plus fréquentes
De : Alain Grandjean

Alternatives Economiques
23 Oct 2018

Suite à l’appel à libérer l’investissement vert lancé début septembre avec l’appui d’Alternatives Economiques, j’ai reçu de très nombreuses contributions, questions et objections. Signé par plus de 150 personnalités politiques, de la société civile ou du monde économique, cet appel demande au gouvernement de lancer un grand programme d’investissement public en faveur de la transition écologique et bas carbone, dont le montant serait isolé du calcul du déficit budgétaire. Plus précisément, il s’agirait d’exclure du déficit, pour ces investissements, leur montant net et d’y inclure les charges d’intérêt et la dépréciation du capital (équivalente à l’amortissement pour une entreprise). J’ai référencé dans cet article les principales objections et voici les réponses que je leur...

journal

Bibliothèque et papiers de référence