Home
»
Tag : Transition énergétique
ic_flame

Transition énergétique

La Taxe sur les Transactions Financières est au point mort : le climat, lui, n’attend pas
De : Mireille Martini

Révélations de Morphéus sur l'idée reçue que la finance est l'ennemi de François Hollande. Image : The Matrix.
9 Mar 2016

La Taxe sur les Transactions Financières (TTF) est une bonne idée. Elle valut la notoriété à son inventeur le prix Nobel d’économie James Tobin, qui proposa de réduire la spéculation à court terme sur les marchés financiers, qu’il jugeait contre-productive, en instaurant une taxe sur les transactions de change. L’effondrement des systèmes financiers en 2008 a mis les Etats devant la facture de l’instabilité financière. A Cannes en 2011, sous présidence française, les 20 plus grands pays du monde réunis au G20 se sont prononcés en sa faveur, nous citons l’article 82 de la déclaration : « Nous reconnaissons qu'au fil du temps, de nouvelles sources de financement doivent être trouvées pour répondre aux besoins du développement. …Nous reconnaissons les initiatives prises dans certains de nos pays pour taxer le secteur financier à des fins diverses, dont...

Signal-prix carbone et négociations climat : points de repère
De : Alain Grandjean

taxe-carbone-reperes
18 Fév 2016

La perspective de la COP21 a suscité de nombreux débats sur la manière d’installer un ou des prix du carbone dans l’économie mondiale. Dans les années à venir, il est à souhaiter que de plus en plus de pays passent à l’acte. Il reste à savoir comment, au vu des débats mentionnés et des nombreuses expériences lancées. Cette note a pour but de proposer une doctrine  de référence et des options.  Elle vise également à faciliter l’avancement des trois chantiers ouverts du côté français :

    -    celui de la hausse de la contribution carbone en France, en profitant de la baisse du prix du pétrole ;

    -    celui de la réforme de la directive EUETS (les quotas européens) en cours, qui permettrait d’améliorer l’efficacité de ce marché ; (Voir également la note du think tank The Shift...

Pourquoi le QE de la BCE ne marche pas
De : Billet invité

Le "meme" de Boromir appliqué au QE : One does not simply walk into Mordor
21 Jan 2016

Avant propos : L’analyse qui suit permet de bien comprendre l’échec du Quantitative Easing (QE) en Europe ; elle a été produite par Gabriel Galand (avec qui nous avions écrit le livre "la monnaie dévoilée"), animateur de l’ association Chômage et Monnaie qui travaille depuis sa création en 1992 sur les liens entre politique monétaire et chômage. Ses travaux insuffisamment connus sont pourtant originaux et essentiels, tant au plan théorique que pratique.

C’est l’occasion de réaffirmer que la monnaie est soit oubliée soit incomprise dans les raisonnements économiques dominants alors que c’est  le levier majeur, en coordination avec le levier budgétaire - coordination difficile en Europe - de la politique macroéconomique. L’économiste Gaël Giraud le...

Carbone 4 a les honneurs du Canard enchaîné
De : Alain Grandjean

canard-une
18 Déc 2015

Dans son analyse de la COP21 (la COP est pleine, page 5) du n° 4964 du 16 décembre le Canard nous fait un grand honneur en affirmant : 

« …L’atome, si vertueusement bas carbone a bénéficié du lobbying très efficace d’Alain Grandjean et de Jean-Marc Jancovici, fondateurs de l’agence Carbone 4, dont les clients sont EDF et Engie. Ils sont allés répétant que le nucléaire représentait « une partie de la solution… » (voir scan ci-contre)

Ce mini procès en sorcellerie mérite quelques éléments de réponse ;

1 Carbone 4, cofondée en effet par Jean-Marc Jancovici et moi-même en 2007, est une société d ‘étude et de conseil (et non une agence) qui a réalisé depuis sa création des centaines de mission pour plus de...

Climat : 2015, l’année d’un tournant et d’un accord historiques
De : Alain Grandjean

celebration-cop21-illustration
13 Déc 2015

La COP21 et tous les travaux qu’elle a entraînés, tant dans sa préparation que dans celle des événements qui l’ont précédés et entourés, marqueront notre histoire collective. L ‘accord de Paris [1] accepté le 10 décembre 2015 au consensus entre 195 pays – un véritable tour de force diplomatique, voire un miracle – en est le point d’orgue. Même s’il est, en tant que tel, insuffisant pour endiguer la dérive climatique, il est indéniablement une base de départ pour une transformation accélérée de nos économies vers un monde bas-carbone.

N.B. Suite à plusieurs messages, j'ai corrigé plusieurs coquilles ou inexactitudes de la première version postée dimanche 13 décembre à 20H00. Merci à ces  lecteurs vigilants et à tous ceux qui trouveraient  d'autres...

Discours du pape à Santa-Cruz
De : Alain Grandjean

pape_francois_img
14 Juil 2015

Voici le discours assez inouï, prononcé hier par François, à Santa Cruz de la Sierra, en Bolivie. Comme le dit Gaël Giraud, Il fait  écho à la déclaration du G77 des pays en développement de juin 2014, qui appelait à un "ordre mondial du "buen vivir". Mais François prend la peine de préciser d'entrée de jeu que ce qu'il a à dire (e.g., "la maximisation du profit, c'est le crotin du diable", en écho à Saint François) concerne tous les pays de la planète.

 

Rapport Canfin / Grandjean disponible ! [MàJ 07/15] : Financements innovants de la transition pour la COP21
De : Alain Grandjean

rapport-canfin-grandjean-cop21
18 Juin 2015

Le rapport « Mobiliser les financements pour le climat » remis en juin propose une feuille de route intégrée du financement d'une économie 2 °C autour de quatre piliers : signal prix carbone, financement des infrastructures bas carbone, rôle des banques de développement et intégration du risque climat dans les réglementations financières. Il comprend des propositions concrètes concernant le FMI, la Banque mondiale, le Conseil de stabilité financière, le Comité de Bâle ou les banques centrales.

  • Vidéo : les points clefs du rapport en 15mn, par Alain Grandjean : présentation à 7mn40 (cliquez ici pour l'afficher sur youtube)

  • Le rapport entier est à lire ci-après (ou à

Remise du rapport Canfin-Grandjean à François Hollande le jeudi 18 Juin
De : Alain Grandjean

canfin-grandjean
15 Juin 2015

Ce rapport présente les conclusions de la Commission Canfin-Grandjean lancée début mars 2015 et propose au Président de la République française des pistes d’actions possible pour mobiliser davantage de financements publics et privés dans la lutte contre le changement climatique.

Le compte à rebours est lancé… Et vous, serez-vous acteur de la Conférence de Paris sur le climat ?

 

Lettre de Mission PR

Innover pour financer. Mission sur les financements innovants pour le climat
De : Alain Grandjean

innover
8 Mar 2015

Dans le cadre de la préparation de la COP 21 (21ème conférence des Parties sur le changement climatique), le Président de la République vient de confier une mission à une commission indépendante, idée qui lui a été suggérée par Nicolas Hulot.

Cette commission sera co-présidée par Alain Grandjean, membre du comité scientifique de la Fondation Nicolas Hulot et associé de Carbone 4 et par Pascal Canfin, ancien ministre et actuellement conseiller principal pour  le think-tank Américain World Resources Institute.

Un des points clefs de la négociation sur le climat portera sur le respect des engagements pris en 2009 à Copenhague en matière de financement (100 milliards de dollars par an à partir de 2020), ce qui rendra nécessaire l’usage d’outils innovants du fait du contexte de tension sur les finances publiques...

Quels financements innovants pour la transition énergétique et écologique?
De : Alain Grandjean

schema-financement-cdc-projet-renovation-thermique
10 Fév 2015

La conférence de Paris sur le Climat en 2015 risque d’échouer par manque d’argent. Les « pays du Sud » attendent que les pays développés tiennent leur promesse, notamment en finançant le « fonds vert pour le climat[1] », décidé à Copenhague en 2009, à hauteur de 100 Milliards d’euros par an. C’est tout sauf gagné si l’on se résigne aux dogmes mortifères qui nous condamnent à l’austérité et à la déflation, au niveau mondial et pas uniquement européen.  Dès qu’on accepte d’innover de nombreuses pistes sont à explorer. Nous n’en citerons que quelques-unes, sans les approfondir à ce stade. Notons que certaines d’entre elles ont été évoquées à la Conférence des Parties (COP 20) qui s’est tenue à Lima fin 2014[2] sous l’acronyme SUMOs (Smart Unconventionnal MOnetary policieS, politiques monétaires non conventionnelles). Il nous...

journal

Bibliothèque et papiers de référence