L’équilibre marchand, aveugle à certaines externalités, n’est pas forcément optimal d’un point de vue environnemental ou social. La recherche de l’optimum se déroulant dans le cadre strict des échanges marchands, certains effets qui ne sont pas affectés d’une valeur, sont complètement écartés de la recherche d’efficacité alors même qu’ils sont susceptibles d’affecter l’utilité des agents économiques… Lire la suite sur Wikipédia.

Crise financière et développement durable
De : Alain Grandjean

crise-financiere-et-developpement-durable
23 Oct 2009

[Article rédigé pour la revue Annale des mines en février 2008] Résumé : "Renouveler les outils d'analyse des économistes, repenser le rôle des banques centrales dans le financement de l'économie, orienter la création monétaire, et de manière générale l'activité financière, vers les investissements durables : la crise récente nous incite à mettre en oeuvre un certain nombre de chantiers pour prévenir de nouveaux chocs.

La crise financière actuelle qui semble s’inscrire « naturellement » dans une série de crises est sans doute la plus violente depuis les années 30. Mais elle intervient dans un contexte nouveau : les enjeux environnementaux deviennent déterminants au plan géopolitique et économique. On ne peut exclure que la crise écologique se conjugue avec la crise financière et alimente une crise économique dans un contexte social difficile....

Fiscalité écologique, la voie de la raison
De : Alain Grandjean

taxe-carbone
21 Oct 2009

Cet article, "fiscalité écologique, la voie de la raison", co-signé par Nicolas Hulot, Dominique Bourg, Patrick Criqui, Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean a été publié par Les Echos le 9 juin 2008. Il s'agit d'un appel à la création d'une Contribution Climat Energie et a son mode de compensation, appelé à l'époque par les experts de la FNH l'allocation universelle climat.

Un petit morceau d'histoire de la taxe carbone donc...

"Proposer l'instauration d'une nouvelle taxe sur l'énergie, à l'heure où son prix augmente fortement, ne relève pas d'une provocation irresponsable. C'est au contraire la voix de la raison. C'est donner à tous les acteurs le signal qu'ils doivent se préparer à une évolution inédite depuis le début de...

Le climat a besoin d’une taxe carbone
De : Alain Grandjean

revuedurablecouv
18 Oct 2009

Une longue interview de la Revue Durable m'a permis d'exprimer mes positions sur la taxe carbone, la fiscalité écologique et ses enjeux.

J'en profite pour vous conseiller ce bimestriel de qualité. Ils sont sérieux, engagés et professionnels. Ils prennent le temps d'exprimer les idées et leurs dossiers sont toujours très bien documentés.

Pour en savoir plus, voici ce qu'ils disent d'eux-mêmes sur leur site.

Voici des morceaux choisis de cette interview (Parue dans La Revue Durable no 35, septembre-novembre 2009) :

LRD : Est-il impératif de taxer le carbone pour lutter contre le changement climatique ?
AG : Il me paraît essentiel d’insister très lourdement sur le besoin de mettre un prix sur les émissions de CO2, car cela n’est pas...

La fiscalité écologique selon la commission des finances
De : Alain Grandjean

rapport-dinformation-sur-la-fiscalite-ecologique
8 Oct 2009

Vous pouvez télécharger ici le rapport d'information des députés MICHEL DIEFENBACHER et JEAN LAUNAY sur la fiscalité écologique, auprès de la commission des finances de l'Assemblée nationale.

Le rapport évoque tour à tour les enjeux du changement climatique, l'existant à l'international en termes de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre (système de quota, protocole de Kyoto), puis les raisons qu'à la France de s'engager sur la voie de la fiscalité écologique et les questions que pose l'instauration d'une Contribution Climat Energie (CCE).

Le rapport est suivi des dialogues de la commission des finances de l'Assemblée nationale sur la Contribution Climat Energie.

La conclusion du rapport est sans appel :

"Reste à rendre « acceptable » cette...

Les relations de dépendance entre croissance économique et équilibres écologiques
De : Alain Grandjean

Capture d'écran du film "Le syndrome du Titanic"
21 Sep 2009

Paru dans les cahiers de Friedland, par Alain Grandjean le 01/09/08 (Voir en ligne avec d'autres publications du CVE)

"L'humanité a inversé son rapport à la nature en pensant "mettre au pas" cette dernière grâce à la science et à la technique. Une raison économique en est aussi la cause : les limites de notre système comptable.

Le paysan du Danube savait que sa survie dépendait entièrement de la nature ; il ne faisait dépendre de son travail et de son ingéniosité que les progrès de sa condition. Il savait ou a minima sentait en quoi il dépendait de la météo, du bon état des sols, du comportement des "nuisibles", petits ou gros... Nous avons perdu ce bon sens originel pour plusieurs raisons...

Pour la CFDT, la taxe carbone est un « premier pas important pour le climat »
De : Alain Grandjean

L'Express
17 Sep 2009

Le contenu du communiqué de la CFDT exprime bien l'avancée qu'est la taxe carbone, ainsi que les conditions par lesquelles cette contribution climat énergie est une bonne chose : 

"Taxe carbone, un premier pas important pour le climat (Déclaration de Marcel Grignard, secrétaire général adjoint de la CFDT)

La décision prise par le Président de la République de mettre en place une taxe carbone est un premier pas important pour assurer un avenir aux générations futures.

Avec les autres parties prenantes du Grenelle de l’environnement (syndicats, employeurs, ONG…), la CFDT a soutenu le principe d’une contribution climat énergie qui incite à une modification des comportements des entreprises et des citoyens pour réduire les émissions de CO2 et s’orienter vers une économie plus respectueuse de...

Sarko coupe le carbone en deux (« C dans l’air », 11/09/09)
De : Alain Grandjean

image-25
14 Sep 2009

Merci à Yves Calvi de m'avoir invité et merci à Jean Jouzel d'avoir accepté ce debat.
Nos interlocuteurs avaient manifestement peu de connaissances sur le dossier scientifique et pas beaucoup sur le dossier fiscal. J'espère que les téléspectateurs s'y sont retrouvés...
J'ai été parfois un peu trop "tonique"...l'exercice me m'est pas habituel.
Merci à ceux qui m'ont fait des retours et qui nous permettent de mieux apprécier les informations à clarifier.

Voir l'émission en ligne sur le site de France 5

La taxe carbone, le plus juste des impôts
De : Alain Grandjean

lepleinsilvousplait-couverture-solutionproblemeenergie
6 Sep 2009

Le débat qui a suivi la présentation du rapport Rocard a pu faire naître le sentiment que la taxe carbone serait un impôt injuste. Nous allons montrer qu’il n’en est rien, bien au contraire, si on la compense adéquatement.

Le changement climatique en cours depuis quelques décennies est globalement bien compris. Ses impacts dans un scénario « tendanciel » seront dramatiques. Ce seront évidemment les plus pauvres qui en supporteront le plus durement les conséquences et ils ne pourront pas se payer les moyens, s’ils existent,  permettant d’en tempérer les effets. Les causes du changement climatique font l’objet d’un large consensus scientifique.  Ce sont les émissions de « gaz à effet de serre »  (GES) , le gaz carbonique, le méthane, le protoxyde d’azote, et des gaz fluorés, d’origine anthropique qui sont à la...

L’équation de Kaya au service de la Contribution Climat Energie
De : Alain Grandjean

moduleinteractif-equation-kaya-carbone4
6 Juil 2009

[Edit 2011 : Carbone 4 a développé un module interactif pour jouer en ligne à résoudre l'équation, également accessible en bas de cet article]

L'équation de Kaya a été développée par Yoichi Kaya, un économiste de l'énergie japonais.

Elle indique que le niveau total d'émissions de CO2 peut s'exprimer comme le produit de quatre facteurs : la population, le PIB par habitant, l'intensité énergétique par unité de PIB produite, l'intensité d'émissions de CO2 par unité d'énergie consommée. Il s'agit d'une simple identité arithmétique, mais elle met en évidence l'ampleur nécessaire de la mutation de notre économie.

Ce slide, extrait d'une présentation pour la Fondation Nicolas Hulot* illustre l'urgence de...

La section d’information du gouvernement consacrée à « C’est maintenant »
De : Alain Grandjean

cestmaintenant-3anspoursauverlemondregrandjeanjancovici
18 Juin 2009

La section d'information du gouvernement a consacré le numéro 360 (Juin 2009) de "Livres d'actualité"* à l'ouvrage : "C'est maintenant, trois ans pour sauver le monde", de Jean-Marc Jancovici et Alain Grandjean.

Voici les notes de lecture qu'ils proposent :

Livres d'Actualité n°360 C'est maintenant by

journal

Bibliothèque et papiers de référence